Connexion
/ Inscription
Mon espace
ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

Ukraine/blé : la baisse des récoltes confirmée par Agritel

Dans le cadre de son programme EAT*, Agritel, qui suit l’évolution des cultures de blé en Ukraine, Roumanie et Allemagne depuis les semis jusqu’à la récolte, estime le potentiel de production de l’Ukraine tous blés confondus à 19,3 Mt, contre 26 Mt en 2015. Après le retour de son équipe d’analystes, qui a parcouru 2 000 km début avril, son directeur général, Michel Portier, analyse : « Les conditions des blés à la sortie de l’hiver en Ukraine sont très hétérogènes et les surfaces semées, bien que légèrement réévaluées par rapport à l’estimation de décembre 2015, restent nettement inférieures à celles de l’an passé »

Les tours de plaine réalisés par les équipes d’Agritel permettent d’évaluer que la baisse des surfaces semées et l’impact des conditions météorologiques sur la levée des blés équivaut à une baisse de 25% des surfaces (blé d’hiver) par rapport à 2015. « L’Ukraine exporte près de 50% de sa production, il faut donc d’ores-et-déjà intégrer une dégradation du potentiel exportable pour la campagne 2016/2017 », ajoute Michel Portier. 

* EAT : European Agritel Tour est un programme annuel d’Agritel, vise à produire une information qualifiée du potentiel des cultures de blé chez 3 des principaux exportateurs en Europe : la Roumanie, l’Allemagne et l’Ukraine. Il s’appuie sur la réalisation de tours de plaines à 3 périodes majeures du développement des cultures. www.agritel.fr

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation