Connexion
/ Inscription
Mon espace

Le marché des fonds de droit français plie de -0,9% avec un encours de 810,3 Mds€

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

EuroPerformance, agence de mesure et d’analyse de la performance des fonds, publie l’évolution de la gestion collective française au 1er trimestre 2016.

Les sujets d’inquiétude auront été nombreux, entre la situation de l’économie chinoise, la baisse des prix du pétrole, les prévisions de croissance mondiale revues à la baisse. Ces données auront fait réagir le comité de la FED, Janet Yellen annonçant d’ailleurs en mars, que ce n’était plus 4 mais 2 hausses de taux auxquelles il faudrait désormais s’attendre durant l’année, insistant également sur le caractère fragile de l’économie américaine. En Europe, les investisseurs avaient placé beaucoup d’espoir dans la réunion de mars de la BCE et ils n’auront pas été déçus. L’arsenal de mesures annoncées a réorienté les marchés boursiers à la hausse, alors qu’ils étaient plombés depuis janvier.

Les fonds Obligations profitent de ces annonces : les rendements des emprunts d’Etat se détendent et les spreads de crédit se resserrent. Toutes les catégories délivrent une performance mensuelle positive, allant de +0,5% pour le Haut Rendement, jusqu’à +1,7% pour la dette Emergente, en passant par +1,2% pour les compartiments Obligations euro et Obligations Europe. Sur les Actions, malgré l’embellie de mars, les résultats des gestions ressortent négatifs sur le trimestre : les fonds Actions Europe perdent -6,2% et les fonds Asie s’enfoncent de -7,9%. Seule la catégorie Marchés Emergents profite du retour des flux d’investissement en mars et limite sa performance trimestrielle à un recul de -0,2%.

Les autres classes d’actifs, Obligations Convertibles (-3,3%), fonds Diversifiés (-2,6%), la gestion Flexible (-3,2%) et la plupart des gestions d’Arbitrage, délivrent également des performances négatives.

Sur le segment monétaire, c’est près de 9 fonds sur 10 de la catégorie Trésorerie Court Terme qui délivrent un rendement négatif sur le trimestre. Cette proportion de fonds atteint un peu plus de 3 fonds sur 10 parmi les portefeuilles les plus longs du segment (catégorie Trésorerie). En catégorie Obligations euro Très Court Terme, où certains fonds ont le statut d’équivalent cash, cette proportion dépasse légèrement 2 fonds sur 10. Sur ce trimestre, ce sont près de -16 Mds€ d’encours qui auront été perdus sous l’effet des performances.

Du côté de la collecte, le trimestre aura été marqué par les rachats de fonds Obligations, avant que les investisseurs ne renouvellent leur intérêt en mars. A l’inverse, sur les Actions, c’est la fin de trimestre qui aura été l’occasion d’enregistrer des rachats sur la plupart des compartiments géographiques, à l’exception des Marchés Emergents. Egalement, fait notable en ce début d’année, l’inflexion de la demande pour les fonds de gestion Flexible. Seules les gestions de fonds Immobilier, le Long/Short Actions et les ETFs sont en situation de collecte parmi les classes d’actifs de long terme. Mais ce sont bien les allocations pourvues aux fonds de Trésorerie qui permettent au marché des fonds de droit français d’afficher une collecte trimestrielle de +14 Mds€.

Enfin, le marché enregistre le transfert d’encours d’un peu plus de -5,6 Mds€ de portefeuilles d’Actions et de Convertibles, vers des Sicav de droit luxembourgeois.

Lire plus en détail l’étude via : http://31.15.25.15/newsletter/CP_premier_trimestre_2016.pdf

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les marchés face à une liquidité réduite et à une volatilité augmentée La direction des marchés ne correspond pas toujours à celle qu'attendent les investisseurs. Avec l'accalmie sur le front de la guerre commerciale sino-américaine, un mieux semblait se dessiner, mais l'arrestation de la directrice financière de Huawei a jeté le trouble. Le groupe chinois serait soupçonné d'avoir enfreint les sanctions américaines contre l'Iran… Des actifs pestiférés « Deux préoccupations majeures se sont...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Les conséquences du Brexit pour le secteur financier français et européen

Extrait du discours de François Villeroy de Galhau, Gouverneur de la Banque de France et Président de l'ACPR. Mesdames et Messieurs, … Je salue l'accord qui a été trouvé la semaine dernière entre les négociateurs européens et britanniques et nous espérons tous que celui-ci franchira les prochaines étapes jusqu'à sa finalisation. Mais dans un contexte encore incertain, la prudence s'impose : même si nous ne la souhaitons pas, nous devons aussi nous préparer à faire face à une situation...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Bruno Colmant, Degroof Petercam

« Nous devons retrouver une économie solidaire et basée sur l'intérêt général » Débats télévisés, émissions de radio, couvertures de presse : le livre de dialogue entre Bruno Colmant, chef économiste de Degroot Petercam, et le prêtre Eric de Beukelaer, ancien proche collaborateur du cardinal Lustiger à Rome, fait un carton en Belgique (1). Il est vrai que leur conversation aborde des sujets qui nous concernent tous, au croisement de la morale et de l'économie. « Le capitalisme anglo-saxon...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Abonnés] Notre sélection de fonds de boutiques

Notre liste de fonds de boutiques victime du krach larvé sur les petites et moyennes valeurs Depuis le 4 juillet, notre liste de fonds de boutiques a reculé de 14,8 %. C'est la première fois qu'un repli aussi important est enregistré entre deux mises à jour. Les carnets d'ordres à la vente sur les petites et moyennes valeurs ont été très étoffés. Il s'agit d'un krach larvé. Il faut désormais voir au-delà de la vallée. Heureusement, personne n'investit en actions à trois mois… Les meilleurs...