Connexion
/ Inscription
Mon espace

Nouveau record du volume de capitaux à investir en immobilier d'entreprise

A la Une - Brique par Brique
ABONNÉS

La masse des capitaux à investir en immobilier d'entreprise dans le monde a encore augmenté en 2015 pour atteindre 443 Mds$, selon la 12ème édition de l'étude « Great Wall of Money » - publiée à l'occasion du MIPIM par Cushman &Wakefield - qui recense et analyse la masse des capitaux nouvellement levés et destinés à être investis en immobilier d'entreprise dans le monde. Cette étude met en évidence le flux croissant de capitaux, l'immobilier d'entreprise représentant aujourd'hui de nombreuses opportunités pour les investisseurs.

Cependant, si le volume de ces capitaux à investir approche des niveaux records, la croissance de ce volume a été plus modérée que par le passé, de l'ordre de 3% en 2015 à comparer à 21% relevés en 2014. Les investisseurs ont ralenti leurs levées de fonds et se sont concentrés sur le déploiement des capitaux déjà levés dans un marché hyper dynamique.

Une progression des capitaux nouvellement levés a été observée sur les 3 continents, avec une mention spéciale pour l'Asie Pacifique 131 Mds$ qui - grâce au closing de nombreux fonds - affiche un taux de croissance de 8% nettement supérieur à la moyenne. Néanmoins, le total de ces capitaux y reste le plus faible des 3 continents :
- 143 Mds€ pour l'Europe, et
- 169 Mds€ pour les Amériques, avec un taux de croissance moyen de 2%.

Contrairement à l'année dernière, le volume de fonds nouvellement levés a commencé à se contracter, certes modestement à -1% en passant de 408 Mds$ en 2014 à 407 Mds$ en 2015. Les fonds d'investissement sont aujourd'hui plus occupés à investir les capitaux déjà levés qu'à lancer de nouvelles collectes. Ce phénomène est surtout perceptible en Europe (-4% et un volume de 131 Mds$) alors qu'on observe une hausse de 3% en Asie Pacifique en 1% pour les Amériques.

Toujours selon l'étude, 58% des investisseurs se concentrent sur un seul secteur géographique alors que 42% ont pour destination au moins deux pays. Les stratégies d'investissement mono-produit sont nettement dominantes aux Amériques à 48% alors qu'elles ne représentent que 30% en Asie-Pacifique et 22% en Europe.

Auteur de l'étude Nigel Almond,Directeur Capital Markets Research de Cushman & Wakefield commente : « […] Nous estimons que les marchés américains devraient atteindre une part record d'investissement domestiques, de l'ordre de 71% des capitaux levés localement. Une part importante, autour de 25%, des capitaux à investir vient d'autres continents, avec une prédominance de capitaux venus d'Europe. »

Lire l’intégralité de létude
http://www.cushmanwakefield.fr/fr/news/2016/03/great-wall-of-money-2016/


 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation