Connexion
/ Inscription
Mon espace

Loi sur la transition énergétique : la réglementation peut encourager l’investissement durable

ER - Patrimoine et placements
ABONNÉS

Luisa Florez, analyste senior au sein du département Investissement Responsable d’AXA IM, commente cette loi.

L’investissement socialement responsable (ISR) est un sujet qui prend de l’ampleur auprès des entreprises et des investisseurs, y compris les plus petits. Votée en août 2015*, la loi sur la transition énergétique, une première en Europe, est passée inaperçue, perdue dans l’effervescence d’annonces liées à la COP 21. Pourtant, nous pensons que celle-ci constitue un véritable tournant en faveur de la démocratisation de l’ISR. Cela illustre aussi comment la réglementation peut encourager et soutenir la démocratisation et le développement de l’ISR. La France a décidé de donner un signal politique fort pour inciter les investisseurs institutionnels, y compris ceux de taille plus modeste et moins sophistiqués, à se pencher de près sur la question et à commencer à réfléchir à une meilleure intégration des ESG dans leurs investissements. Avec cette loi, la France renforce le rôle des investisseurs institutionnels pour financer la transition vers une économie bas carbone et incite davantage à la prise en compte des enjeux de long terme dans les décisions d’investissements.

Ce coup d'accélérateur pour le développement durable s’articule autour de deux principaux volets :
- Le premier requiert la publication annuelle des éléments démontrant les modalités d’intégration des critères ESG des politiques d’investissement par les acteurs concernés.
- Le deuxième se focalise sur le critère environnemental et leur demande d’expliquer tous les ans les moyens qu’ils ont mis en œuvre pour contribuer à la transition vers une économie bas-carbone.

Les investisseurs de toutes tailles ont encore besoin de mieux comprendre, d’être guidés dans leur compréhension de cette loi, dans la manière de l’appréhender et dans la mise en place des initiatives les plus appropriées en fonction des besoins et spécificités de chaque entreprise. Les gérants d’actifs, qui conseillent et accompagnent cette transition, mettent à disposition différentes solutions ou outils de mesure, comme par exemple des indicateurs maison permettant d’analyser les secteurs les plus émetteurs de CO2, une gamme de solutions d’investissements qui intègrent les critères de la loi ou encore des campagnes d'engagement centrées sur le changement climatique dans, par exemple, les secteurs pétrolier et gazier, automobile ou minier. Ce signal réglementaire, lancé par le gouvernement français, devrait encourager des groupes de travails comme le FSB Task Force on Climate Related Financial Disclosure (TCFD) présidé par Michael Bloomberg, ou les autres pays européens, qui avancent sur l’importance de l’ISR, comme l’Allemagne.

Avec près de 355 Mds€ d’encours intégrant des critères ESG, au 31 décembre 2015, et plus de 20 ans d’expérience dans l’investissement responsable, AXA IM est un partenaire majeur et averti pour accompagner les entreprises vers cette transition.

* Son décret d'application entrera en vigueur en juin 2017,

www.axa-im.com

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

 

Lire la suite...


Articles en relation