Connexion
/ Inscription
Mon espace

Où sont passés les investisseurs de long terme ?

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

Pour Mandarine Gestion, le constat est cuisant, les investisseurs de long terme sur les marchés actions ont disparu ou sont en voie de le faire au même titre que certaines espèces. Le délai de détention moyen est passé de quelques années à quelques mois, tout cela en à peine une décennie. En particulier, depuis la crise de 2008, le manque d’actionnaire à long terme capable d’investir sur les marchés actions n’a cessé de croitre, notamment en France avec l’absence de fonds de pensions.

Les raisons de cette désaffection ?
- Tout d’abord, la mise en place de réglementations de plus en plus contraignantes pour les investisseurs institutionnels de long terme afin de respecter leurs ratios prudentiels à la suite de l’adoption de nouvelles normes de solvabilité.
- Ensuite, le manque d’appétit des investisseurs particuliers sur les placements à risque et qui ont fui les marchés il y a maintenant quelques années, laissant la place aux algorithmes de toutes sortes.
Dans le vacarme de la tempête boursière qui a bousculé les marchés en ce début d’année, des voix appelant à la raison ont tout de même réussi à se faire entendre. Certains papys ont décidé de faire de la résistance !

Larry Fink, PDG de Blackrock, plus gros gestionnaire d’actifs mondial avec 4 600 Mds$ d’encours, a cette année encore appelé à mettre fin au diktat du court-terme. En envoyant sa traditionnelle lettre annuelle aux dirigeants des plus grandes entreprises américaines et européennes, dont Blackrock est actionnaire, Larry Fink les invite à se détacher des revendications immédiates des investisseurs et à concentrer leurs efforts de communication sur les éléments stratégiques qui garantissent la création de valeur de long terme. Warren Buffet et Jamie Dimon se sont joints à sa réflexion.
Une récente étude sur la comptabilité dite créative ou agressive des sociétés cotées conclut que si la plupart des entreprises cherchent à mettre en avant les points positifs de leur gestion et minimiser leurs lacunes, l’exercice devient dramatique quand cette manipulation comptable sert seulement à satisfaire les attentes d’un consensus financier trimestriel ou annuel. Et de souligner que pour déceler les ajustements excessifs dans les comptes des entreprises, le meilleur moyen est de s’intéresser aux critères utilisés dans la définition des rémunérations variables de leurs dirigeants.

La situation doit nous pousser à prendre chacun nos responsabilités d’investisseurs, d’agir à notre échelle dans l’intérêt de nos clients, des entreprises, de la société dans son ensemble. Et d’appliquer, sans relâche, notre principe de conviction.

www.mandarine-gestion.com

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les gérants s'attendent à un bon millésime boursier 2019 Comme soulagés par le rebond des marchés de début d'année, les gestionnaires d'actifs financiers redoublent d'ardeur dans la diffusion de commentaires de marché et de prises de position. D'où il ressort que la politique et les banques centrales mènent le bal. L'ambiance est plutôt à l'optimisme. Reflation financière La Réserve fédérale américaine a donné un nouveau coup de pouce à l'humeur du marché en annonçant son intention de freiner...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Nouveau rapport des PRI sur l'investissement responsable dans la dette privée

Les Principes pour l'investissement responsable (PRI) publient « Spotlight on Responsible Investment in Private Debt », un nouveau rapport dont l'objectif est de fournir des grandes lignes directrices et des études de cas sur les meilleures pratiques en termes de mise en œuvre de l'investissement responsable dans le domaine de la dette privée.  Récemment considérée comme une classe d'actifs à part entière, la dette privée recouvre un large éventail de stratégies d'investissement. Parmi les 50...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Que réserve 2019 en matière d'investissement responsable ?

L'intérêt des investisseurs pour l'informatique en nuage, l'apprentissage automatique et le potentiel encore relativement peu exploité de la science des données s'accroît rapidement. Dans un secteur sujet à de profonds changements, la science des données est, grâce aux possibilités qu'elle offre et aux efficiences qu'elle génère, à même de jouer un rôle important. Un commentaire d'Iain Richards, Head of Governance & Responsible Investment chez Columbia Threadneedle Investments Tandis que...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les problèmes qui ont fait chuter les marchés financiers en 2018 n'ont pas disparu d'un coup de baguette magique ! La récession n'est pas au coin de la rue et les indices ont plus baissé que les révisions de résultats des entreprises. Mais l'appétit pour le risque a du mal à se frayer un chemin dans un environnement manquant de visibilité. Luca Paolini, économiste en chef chez Pictet Asset Management, rappelle qu'il est généralement judicieux de se prémunir contre le risque d'événements...