Connexion
/ Inscription
Mon espace

SCPI et OPCI 2015, attractivité sans précédent et prime de risque au plus haut

ER - Patrimoine et placements
ABONNÉS

Chiffres clés issues des statistiques ASPIM - IEIF au 31 décembre 2015

1/ SCPI

- 171 SCPI gérées par 28 groupes
- Capitalisation : 37,83 Mds€
- Collecte nette : 4 275 M€
- Transactions sur le marché secondaire : 677,58 M€, soit 1,79% de la capitalisation
- Retraits non compensés : 15,05M€
- Collecte brute : 4 968 M€, soit 13,14% de la capitalisation
- Augmentation de capital : 4 294 M€ par 64 SCPI de 26 groupes de gestion

Performance SCPI Immobilier d’entreprise
- Taux de Distribution sur Valeur de Marché (DVM) :4,85%
- Variation du Prix Moyen de la part (VPM) :1,55%

Collecte : Alors que la collecte nette annuelle des SCPI n’avait jamais dépassé les 3 Mds€ depuis leur création il y a 40 ans, ce montant a atteint 4,275 Mds€ précédent. Cette progression sensible de la collecte concerne toutes les catégories de véhicules mises à part les « SCPI immobilier résidentiel » qui limitent leur hausse à 9%.

Capitalisation : Au 31 décembre 2015, elle atteignait au total 37,82 Mds€, soit une augmentation de près de 15% par rapport à la fin 2014.

Marché secondaire : Avec 678 M€ de parts échangées, le marché secondaire connaît une progression notable à +24,8% par rapport à l’exercice précédent, en rapport avec l’expansion de la capitalisation : en 2015, le taux annuel de rotation des parts de SCPI n’a pas dépassé 2% de la capitalisation, comme c’est classiquement le cas. De plus, ce marché secondaire ne connaît pas de tension sur sa liquidité : le cumul des parts en attente de cessions et des retraits non compensés6 se limite à 0,27% de la capitalisation globale, contre 0,24% en 2014.

2/ OPCI « grand public » 

- 11 OPCI « grand public » gérés par 8 groupes
- Capitalisation : 4 539M€
- Collecte nette4 : 2 488 M€

Collecte : Les OPCI « grand public », essentiellement distribués par le biais des contrats d’assurance-vie, ont collecté un total de 2,49 Mds€, soit plus du triple de 2014.

Capitalisation : Elle est passée de 2,04 à 4,54 Mds€, soit une progression de 122%.

Accéder aux tableaux des performances :
http://www.aspim.fr/assets/aspim/files/CP_ASPIM_Bilan_SCPI-OPCIGP_2015.pdf

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Plongée dans l’univers des investissements des entrepreneurs les plus accomplis

La 5ème édition de l'étude « Entrepreneurs BNP Paribas 2019 » de BNP Paribas Wealth Management publie les investissements privés préférés des investisseurs fortunés - les Entrepreneurs « Elite » - et les tendances qui façonnent leurs choix en matière d'allocation de leur portefeuille. Extrait de l'étude 1/ Les actions sont le premier choix de portefeuille des entrepreneurs Élite : en réagissant avec enthousiasme à la hausse des marchés boursiers, ils ont davantage investi en actions...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Fonds patrimoniaux : notre sélection limite les dégâts

  Un gérant qui a une très longue expérience vient de déclarer qu'il n'a jamais vu une année comme 2018, avec de telles moins-values dans pratiquement toutes les classes d'actifs, le mouvement s'accélérant en fin d'année. Dans ces conditions, le repli trimestriel de 10,1 % enregistrée par notre liste de fonds patrimoniaux doit être relativisée.   Depuis la mise à jour du 4 octobre 2018, notre sélection patrimoniale a, notamment, été affectée par les reculs d'Amilton Global (particulièrement...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Petites capitalisations européennes, des opportunités selon RJAMI

Les petites capitalisations sont celles qui, l'an dernier, ont payé le plus lourd tribut à la baisse des marchés. Mais Louis de Fels et Edwin Faure, gérants des fonds Raymond James MicroCaps et Raymond James SmallCaps, deux des fonds de la gamme de Raymond James Asset Management International (RJAMI), ne jettent pas le bébé avec l'eau du bain !   Repricing du risque C'est essentiellement en raison de leur moindre liquidité et, aussi, parce que la pratique du small is beautiful a peut-être été...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Abonnés] Notre sélection diversifiée bat à nouveau le CAC40

Les incertitudes politiques, la hausse des taux aux Etats-Unis, la perspective d'un ralentissement économique mondial et la guerre commerciale sino-américaine brouillent les cartes. Dans ce contexte où l'imprévisibilité règne, les marchés ont tout de même rebondi. Notre sélection en a profité. Depuis la dernière mise à jour (le 6 décembre), notre sélection s'est adjugé 1,6 %. C'est mieux que le Cac 40 dans la période : + 0,5 %. Cette relativement bonne tenue d'ensemble, en dépit de l'étonnante...