Connexion
/ Inscription
Mon espace

Jean-Luc Mélenchon invité par le restaurateur qui refuse l'entrée de son restaurant aux banquiers

BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

Alexandre Callet, le restaurateur qui a interdit l’entrée de son établissement aux banquiers, invite Jean Luc Mélenchon, seule personnalité politique française à avoir soutenu publiquement son initiative, à boire "le verre de l’amitié". Une façon  de le remercier d’avoir eu le courage de soutenir l’action d’un petit patron en détresse. Pour rappel, l'histoire de ce restaurateur, emblématique du climat actuel de l’économie française, a fait un "buzz" mondial dans les médias. Interview. 

"Où en est-on de votre actualité?"

Alexandre Callet : "Mon initiative a connu un retentissement mondial. Mon histoire a été reprise dans de nombreux pays, de la Chine au Togo en passant par l'Allemagne, la Turquie ou la Russie, dans des médias de premier plan tels que Die Welt ou CBS NEWS. J'ai plusieurs interviews planifiées pour des télévisions étrangères. Mon communique de presse a été affiché plus de 100 000 fois sur le site 24presse.com depuis que l’info est sortie. J’ai été premier surpris de ce retentissement. Mais, après réflexion, je crois que mon histoire parle aux petits entrepreneurs, elle reflète leur quotidien et un malaise profond dans ce pays."

"Avez vous recu des soutiens ?"

Alexandre Callet : "J'ai reçu des milliers de messages de sympathie, mais aussi beaucoup de témoignages de personnes ayant vécu la même expérience et fait face à la même absurdité, au même mépris, que moi. Tous expriment un ras-le-bol ambiant, y compris les non-entrepreneurs.

Beaucoup de français, des particuliers parfois modestes, m'ont proposé une aide financière. Certain m’ont même proposé des sommes allant jusqu’à 75 000 euros, pour financer la totalité du projet. Je n’ai pas vraiment fait le calcul, mais, au total, la somme de ces propositions doit se chiffrer en millions d'euros !

Dans un autre registre, j’ai reçu le soutien, assez inattendu pour moi, de Jean Luc Mélenchon. Pourtant, en tant qu’entrepreneur, je suis censé incarner le "Mal". Mais c'est la seule personnalité politique qui s’est manifestée publiquement pour me soutenir. De mon côté, je me qualifie d'extrême-centriste. C’est une façon de rejeter le fameux clivage gauche-droite, qui réduit la politique à des guerres de chapelles pitoyables et l’éloigne des préoccupations concrètes du citoyen.


Ce soutien de monsieur Mélenchon prouve bien que ce clivage n’a plus lieu d’être en France. D'ailleurs j'invite monsieur Mélenchon à venir boire le verre de l'amitié dans mon établissement, offert par la classe populaire des petits patrons ! Ce serait l’occasion d’échanger et peut etre finir par conclure qu'il y a plus de choses qui nous rapprochent que de choses qui nous séparent! "

"Quels sont vos projets"

Alexandre Callet : "Je prévois de mettre en place un site web et une application mobile pour rassembler les témoignages d'entrepreneurs et  poser les bases, j'espère d'une "revolution bancaire". Mon histoire m'a fait réaliser que nous sommes des milliers à nous heurter au même problème de financement bancaire, même avec des bons dossiers. Ce qui constitue un frein au développement des PME en France et donc au développement de l'emploi. Malheureusement notre classe politique est trop préoccupée par des objectifs carriéristes pour répondre concrètement à ce type de problématique, un mandat présidentiel servant essentiellement à préparer le suivant.

J'ai été candidat aux présidentielles de 2012, j'ai obtenu 207 signatures d'élus sur les 500 requises pour être candidat. Je n'ai pas fait ça pour devenir vraiment président mais pour secouer ce cocotier qu'est la France et bousculer le débat politique qui est affligeant de postures et d'immobilisme. Là encore, le principe est le même, tenter de faire bouger les choses sans s’en remettre à ceux qui nous dirigent depuis 30 ans, et qui ont surtout fait preuve de leur incompétence. C'est l'opinion du plus grand parti de France, qui reste à inventer, avec tous ceux et celles de bonne volonté."

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Etat des lieux du coworking en Ile-de-France

Accroissement du nombre de travailleurs indépendants, essor de la digitalisation et du télétravail, nouvelles générations plus mobiles et en quête d'autonomie… le coworking répond aux multiples enjeux posés par la transformation des modes de travail, ainsi qu'aux stratégies d'entreprises de plus en plus soucieuses de flexibilité... Le phénomène est en pleine expansion depuis 2015 sur le marché immobilier des bureaux. Knight Frank dresse le bilan de la situation en Ile-de-France. Un phénomène...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
4 salariés sur 10 se plaignent d'un mauvais équilibre vie pro / vie perso

75% des salariés européens préfèrent garder bien distinctes et séparées leur vie professionnelle et leur vie personnelle, selon l'étude « Révélez vos talents » d'ADP (Automatic Data Processing). L'étude, qui a interrogé plus de 2 500 travailleurs en France, en Allemagne, en Italie, aux Pays-Bas et au Royaume Uni, a conclu que, malgré ces préférences, près d'un tiers (31%) de ces salariés ne pensent pas avoir un bon équilibre vie professionnelle - vie privée dans leur situation actuelle. Les...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Depuis 2017, les tensions géopolitiques augmentent les pertes associées au risque politique

Willis Towers Watson et Oxford Analytica publient leur enquête annuelle* sur le risque politique. Selon les résultats de cette enquête, les préoccupations géopolitiques grandissantes provoquent une augmentation des risques politiques. Ainsi 55% des entreprises internationales générant un CA supérieur à 1 Md$ ont vécu au moins une perte liée au risque politique supérieure à 100 M$. L'étude souligne par ailleurs le phénomène selon lequel les crises économiques vécues par les marchés émergents...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
« GO ! Épargne entreprise », une offre d'épargne salariale pour les PME et les ETI

Lancée par le Groupe Henner, Cedrus Partners et Sanso IS, en partenariat avec l'assureur AXA, cette nouvelle offre se distingue par sa transparence et sa simplicité d'utilisation. Elle englobe 3 solutions d'investissement intégrant une composante liée au développement durable. Sans droits d'entrée ni frais de tenue de compte pour les salariés concernés, ce nouveau dispositif d'épargne salariale a pour vocation d'être clé en main pour les entreprises. Voté en première lecture à l'Assemblée en...