Connexion
/ Inscription
Mon espace
ER - Patrimoine et placements
ABONNÉS

L’Épargne salariale sociale et collective encouragée par l’AFG

Dans la logique de son action en faveur d’une épargne longue encouragée par une règlementation et une fiscalité incitatives, l’AFG regrette l’augmentation des taxes sur l’épargne salariale qui vont avoir pour seul résultat de pénaliser les salariés, notamment les plus jeunes, alors que l’épargne salariale s’inscrit dans une logique de croissance et crée une dynamique en associant les salariés aux performances de leur entreprise.

L'AFG rappelle les 7 “vertus” de l’épargne salariale

1. L’épargne salariale est populaire et collective. Fondée sur la primauté du collectif et le partage, elle bénéficie à plus de 10 millions de Français. C’est souvent la seule épargne des salariés à faibles revenus. Ses adhérents sont jeunes : 40% ont moins de 40 ans. L’encours moyen atteint 8 500 € par épargnant. Chaque salarié reçoit en moyenne 2 100 € par an (y compris abondement de l’entreprise), montant variable en fonction des performances de l’entreprise.

2. L’Épargne salariale ne se substitue pas aux salaires. Elle correspond à un partage avec les salariés dela valeur créée grâce à leur travail. Son montantcomparé à la masse salariale est passé de 7,5%en 2005 à 7,1% en 2009, en passant par un picen 2007 à 7,7%.

3. L’Épargne salariale se diffuse dans les PME. Sa pénétration augmente régulièrement dans lesPME grâce à la loi Fabius de 2001, conçue àpartir du rapport Balligand-Foucauld de 2000qui a permis la création de Plans d’Epargne Interentreprises.À fin 2011, plus de 260 000 entreprisesoffrent un dispositif d’épargne salariale dont254 000 ont moins de 250 porteurs.

4. L’Épargne salariale enrichit le dialogue social. De 2005 à 2008, 63% des accords d’entreprisesont porté sur l’épargne salariale grâce à sondéveloppement dans les PME (Dares 8/2011).

5. L’épargne salariale est labellisée par le Conseil Intersyndical de l’Épargne Salariale (CIES). Le CIES rassemble la CGT, la CFDT, la CFE-CGC etla CFTC et labellise 15% des fonds d’épargnesalariale, en très forte progression en 2011.

6. L’épargne salariale finance les entreprises : elle est investie à 60 % en actions. Avec le PEA et les FIP/FCPI, c’est le seul véhiculed’épargne qui finance autant les entreprises enfonds propres.

7. L’Épargne salariale représente la moitié de l’épargne solidaire en France. Les FCPE solidaires ont atteint 2,5 Mds€ au 30 juin 2012

Au 30 juin 2012, l’épargne salariale, c’est :

- 12 millions de comptes.

- 90 Mds€ d’encours dont :

plus de 13 milliards en fonds ISR, soit + 33% sur un an.

- plus de 2,5 milliards en FCPE solidaires, soit + 43 % sur un an.

-16,3 Mds€ versés sur l’année 2011.

 

 

 

 

 

 

 

 

Lire la suite...


Articles en relation