Connexion
/ Inscription
Mon espace

Cette année du singe, les investisseurs devront se montrer intelligents et agiles pour investir sur le marché chinois

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

Par William Fong, gérant chez Barings

La volatilité crée des opportunités

Début 2016, les marchés internationaux ont fait face à une volatilité exceptionnelle. EN US$, le MSCI China baisse ainsi de 12,7% en janvier, soit légèrement plus que les MSCI Global Emerging Markets, ce qui s’ajoute à déjà douze mois de baisse qui peuvent s’expliquer par la hausse des taux de la Fed, les inquiétudes quant à une baisse du renminbi et du HK $ et la nouvelle réglementation du marché chinois.
Selon  William Fong, les turbulences sur la bourse chinoise créent des opportunités pour des investisseurs à long terme. Même si le risque de volatilité demeure, la faiblesse actuelle est plus le fruit des sentiments que des fondamentaux. Si l’on se concentre sur les chiffres, la Chine reste l’un des principaux contributeurs mondiaux de la croissance, ce qui a tendance à être négligé. Le vaste programme de réformes (dont l’abolition de la loi sur l’enfant unique à partir du 1er janvier) n’a pas encore pleinement porté ses fruits. L’ampleur des récents changements et l’émergence de nouveaux relais de croissance offrent de belles opportunités à long terme.

William Fong  identifie les gagnants à long terme : Notre stratégie s’est longtemps focalisée sur la transformation de l’économie chinoise et sur l’importance croissante des services. Pour chaque société, nous étudions son potentiel de croissance pour les 5 ans à venir. Cette échéance, plus lointaine que pour la plupart des gérants, nous permet d’identifier plus tôt les potentiels de croissance à long terme. Nous nous attachons également à la qualité des entreprises : solidité des bilans, expérience des équipes dirigeantes et création de valeur pour les actionnaires, qualité de la marque. De telles sociétés devraient se révéler moins volatiles à court terme et ont le potentiel de renforcer leur part de marché au fil du temps. Nous apprécions les bénéficiaires de la hausse de la consommation ainsi que les technologiques qui montent en gamme. Nous aimons aussi de nouvelles marques chinoises internationalement reconnues, dont Tencent, le géant technologique chinois qui développe WeChat (plus grand réseau mobile chinois) et Sunny Optical, un des leaders mondiaux de la fabrication de lentilles optiques, bien positionné pour bénéficier de la croissance des systèmes d’aide à la conduite automobile.


Une stratégie pour des temps qui changent

Les fortes baisses de ces dernières semaines nous ont donné l’occasion d’analyser à nouveau des sociétés que nous apprécions mais que nous avions trouvées trop chères.  Ceci comprend Guangdong Investment, qui fournit l’eau à Hong Kong, Shenzhen et Dongguan et qui bénéficie de la hausse de la demande sur fond de croissance de la population et de la reconnaissance par les autorités de l’importante de l’environnement et de la pureté de l’eau. Nous avons également effectué des recherches dans le secteur des divertissements. Les recettes du box-office chinois devraient dépasser les américaines l’an prochain de plus en plus de chinois allant au cinéma et de plus en plus de films étant accessibles en chinois. Dans le top 10 des films en Chine, cinq sont des productions domestiques et cette tendance devrait se poursuivre.

Avec des valorisations nettement inférieures à ce qu’elles étaient fin 2015, nous sommes convaincus que les sociétés sur lesquelles nous sommes investis ont le potentiel de dégager de solides performances à moyen long terme.

http://www.barings.com/global/index.htm


 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation