Connexion
/ Inscription
Mon espace

3ème enquête de conjoncture des réseaux de Business Angels

ABONNÉS

Cette 3èmeenquête  auprès des réseaux de Business Angels membres de France Angels, a pour objet de donner, 2 fois par an, une tendance de l’évolution de l’activité des business Angels. Elle a été réalisée entre le 19 et 26 novembre 2012 avec un taux de réponse de 43%, soit 35 réseaux sur les 82 interrogés, sans pondération liée à la taille des réseaux.

Résultats de l'enquête

Tendance forte à la baisse du nombre de projets financés en premier tour et des montants investis. Seuls les refinancements paraissent stables ou en légère augmentation. Par comparaison avec l’enquête de la fin du mois de juin, c’est une nette accentuation de tendance. Les perspectives annoncées à cette date pour le deuxième semestre étaient nettement plus optimistes.

Cependant, le recrutement de Business Angels montre une légère tendance à la hausse, meilleure que l’appréciation du mois de juin et que la perspective envisagée au même moment.

Le nombre de  projets proposés aux réseaux est estimé globalement stable, les hausses compensant les baisses. La perspective envisagée en juin était légèrement plus optimiste.

Les cessations d’activité sont parfaitement stables d’un semestre à l’autre, ce qui est conforme à l’attente exprimée en juin.

Perspectives pour les mois à venir

Elles suivent le même schéma que l’évaluation de la situation au second semestre de 2012 : le nombre de projets financés est estimé stable ou en baisse par 34% des réseaux et 32% les voient en hausse. Les montants investis suivent cette même tendance : 44% des réseaux les estiment stables, 35% en baisse et seulement 21% en hausse.

En parfaite cohérence avec cette fin d’année, près de la moitié des réseaux anticipent une stabilité à 43%, voire une hausse à 37% du nombre de Business Angels au sein de leur réseau, le nombre de réseaux anticipant une baisse étant de 20%.

Seul le nombre de projets proposés aux réseaux est estimé en hausse à 43%, ou stable à 46%, les baisses se limitant à 11%.

 

 

 

Lire la suite...


Articles en relation