Connexion
/ Inscription
Mon espace

Ossiam lance un ETF « smart beta » dédié au marché japonais

ER - Patrimoine et placements
ABONNÉS

Cet ETF conforme à la directive UCITS IV, réplique à la hausse comme à la baisse la performance de l’indice Japan Minimum Variance NR, calculé et publié par Standard & Poor’s Dow Jones.

Dans un contexte mondial de retour de la volatilité, la stratégie Minimum Variance constitue une solution adaptée pour les investisseurs qui souhaitent investir sur les actions tout en réduisant la volatilité de leur investissement.
La société de gestion, précurseur des ETF smart beta* en Europe, avec des stratégies Minimum Variance, Equal Weight** et Value*** sur actions, et de type Risk Weighted sur matières premières, a constaté un fort intérêt des investisseurs et de ses clients pour le marché japonais. Cet ETF apporte une valeur ajoutée en termes de réduction de risques.

La classe d’actions Ossiam Japan Minimum Variance NR UCITS ETF 1C (EUR) (code ISIN : LU1254453738) est coté depuis le 26 janvier 2016 à Paris : les frais totaux sur encours (TER) sont de 0,65% par an, hors frais d’entrée et de sortie.

____________________________

* Le smart beta fait référence à des stratégies de gestion indicielles tenant compte des caractéristiques individuelles de chacune des valeurs composant l’indice, offrant ainsi une alternative aux indices traditionnels pondérés par la capitalisation boursière.
** La stratégie Equal Weight est une stratégie simple qui alloue le même poids à chacune des valeurs comprises dans l'indice. Elle permet d'éviter une sur-exposition aux valeurs dont les capitalisations boursières sont les plus importantes. Cette stratégie répond donc directement à l'objectif de diversification.
*** La gestion de type value consiste à sélectionner des titres dont le prix de marché est sous-évalué par rapport aux indicateurs fondamentaux traditionnels de valorisation de type bilanciel ou relatifs aux comptes de résultats.

http://www.ossiam.com/

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Jean-Claude Chasson, Bacchus Conseil

Bacchus Conseil : Une vision durable et raisonnable de l'investissement « plaisir » Loin des spéculations observées ces dernières années sur les bouteilles de vin, Monsieur Jean-Claude CHASSON s'est spécialisé avec Bacchus Conseil dans le développement durable et harmonieux du patrimoine viticole français. Retour sur une belle aventure entrepreneuriale avec le fondateur de l'entreprise. Quand avez-vous créé votre premier GFV ? C'était en 1989. Dans le cadre de l'expertise comptable et fort de...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Jean-Marc Divoux, Finance SA

Entretien avec Jean-Marc Divoux, gérant du fonds Expert Patrimoine Après avoir réuni certaines expertises de Robeco, de Commodities AM, de KBL Richelieu et AG2R AGICAM, Finance SA a accueilli Jean-Marc Divoux dans l'équipe de gestion en février dernier. Il y déploie désormais son expertise de gestion dont il nous parle avec passion. Quel a été votre parcours ? Après une formation d'ingénieur (avec une option en intelligence artificielle, ce qui, dans les années 80, n'était pas encore à la...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
ISR et performance

La Financière de l'Echiquier présente une nouvelle étude sur ISR et performance La Financière de l'Echiquier, qui revendique un rôle de pionnier de l'application à la gestion d'actifs des critères ESG en France, vient de réaliser une grande étude sur ISR et performance. Bonne nouvelle : l'extra-financier ne détruit pas de valeur ! « Faut-il, s'interroge Didier Le Menestrel, président de La Financière de l'Echiquier, se résoudre à un sacrifice de performance lorsque l'on choisit d'investir de...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
+ 4,5 % en un mois pour notre sélection diversifiée

Entre le 7 février et le 6 mars, notre sélection de supports d'investissement diversifiée s'est octroyée 4,5 %. Un beau score en ligne avec la poursuite du rebond des indices boursiers depuis la fin de l'année dernière. Un potentiel de 64,3 % pour une de nos valeurs Au cours des quatre semaines écoulées, huit lignes sur dix se sont mises en évidence, à commencer par Spie (+ 13,8 %) et SII (+ 11,2 %). Saint-Gobain fait encore du surplace, en dépit de la politique de repositionnement ambitieuse...