Connexion
/ Inscription
Mon espace

Marchés 2013 : les perspectives de Fidelity Worldwide Investment

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

Marchés ActionsExtrait des perspectives de Dominic Rossi, Directeur Monde des Investissements actions.

Des atouts plaidant en faveur d’un scénario positif sur les marchés actions en 2013 (valorisations, tendance de flux, volatilité plus faible).

Une réévaluation soumise à des évènements majeurs : le précipice budgétaire américain (fiscal cliff), la crise économique et souveraine en Europe, la situation géopolitique au Moyen- Orient.

Les investisseurs devront privilégier les actions générant des revenus ; à ce titre, les sociétés de grande qualité pouvant augmenter leurs dividendes sont intéressantes sur la base de la performance totale.

Sur le plan géographique, les actions américaines peuvent continuer de surperformer si le précipice budgétaire est négocié avec succès. Le marché sera soutenu par les politiques de relance économique, le rebond du secteur immobilier et l'impact positif du gaz de schiste bon marché

Les marchés émergents devraient également bien se porter, bénéficiant d'une croissance économique plus favorable et de flux de capitaux vers les devises à plus haut rendement.

En termes de secteurs, la santé, les technologies et la consommation sont toujours attractifs

Marchés ObligatairesExtrait des perspectives de Andrew Wells, Directeur Monde des Investissements obligataires, diversifiés et immobiliers.

L'année 2013 devrait être marquée par une croissance économique faible dans les pays développés et par de nouvelles mesures d'assouplissement quantitatif. Les niveaux d'endettement des États restent problématiques et le désendettement devrait prendre plusieurs années.

Mis à part le problème du « fiscal cliff », l'économie américaine montre des signes encourageants de reprise, surtout maintenant que le secteur immobilier se redresse.

Les obligations d’Etat des pays développés les mieux notées semblent surévaluées et pourraient le rester, compte tenu des programmes d'achat des banques centrales et des incertitudes actuelles.

 - Les obligations à haut rendement et Investment Grade sont toujours soutenues par des fondamentaux solides de crédit, mais il faut s'attendre à des performances plus modérées pour 2013.

Les marchés de la dette des pays émergents affichent des valorisations attractives et les flux d'investissement devraient se focaliser sur les devises à haut rendement, ce qui pourrait doper les performances des titres libellés en devise locale ;

 

 

Lire la suite...


Articles en relation