Connexion
/ Inscription
Mon espace
ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

L’Indice de confiance des investisseurs augmente d’un point en décembre

Publié par State Street Global Exchange, l’Indice mondial de la confiance des investisseurs s’établit à 108,3 en décembre, en hausse de 1 point par rapport au niveau de 107,3 (en données corrigées) enregistré en novembre. Ce regain de confiance résulte d’une hausse de l’indice en Europe passé de 96,2 à 103,7 et en Asie de 4,6 points à 105,1.

En revanche, en Amérique du Nord l’indice affiche un repli de 5,9 points, à 106,6.

Développé par Kenneth Froot et Paul O’Connell de State Street Associates, l’activité de recherche et de services de conseil de State Street Global Exchange, l’indice évalue de manière quantitative l’appétit des investisseurs pour le risque en analysant les tendances se dégageant des achats et des ventes effectués par les investisseurs institutionnels.
L’indice attribue une signification particulière aux changements de sentiment des investisseurs vis-à-vis du risque : plus le pourcentage de leurs placements en actions est élevé, plus leur tolérance au risque, et par conséquent leur confiance, est grande. 100 correspond au niveau neutre, où les allocations des investisseurs en actifs à haut risque n’augmentent pas plus qu’elles ne diminuent.
Enfin, l’indice diffère des mesures fondées sur des enquêtes : il s’appuie en effet sur les transactions réellement effectuées par les investisseurs institutionnels, et non sur leurs opinions.

Commentaires de Ken Froot de State Street Global Exchange : « Si les investisseurs américains ont affiché un certain appétit pour le risque pendant une grande partie de 2015, ils se sont montrés de plus en plus prudents en fin d’année, l’incertitude sur la croissance mondiale, la faiblesse des cours des matières premières et le resserrement de la politique monétaire de la Fed ayant érodé leur confiance pour la prise de risque. »

« La réaction instinctive des marchés actions et obligations en Europe a été de vendre de concert quand la BCE a assoupli sa politique monétaire sans pour autant augmenter son programme d’achats d’actifs début décembre » ajoute Michael Metcalfe, senior managing director et directeur de la stratégie Global Macro, State Street Global Markets. « Les investisseurs à long terme en Europe se sont semble-t-il montrés plus indulgents, puisque leurs allocations vers les actifs à risque ont augmenté au cours de la période ».

Plus d'informations sur l'indice de SSGE : http://www.statestreet.com/investorconfidenceindex/index.html.

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation