Connexion
/ Inscription
Mon espace

Credixia propose un crédit immobilier à 2,65% sur 20 ans "Cape + 1».

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNÉS

Le taux est sans limitation à la baisse, il peut monter dans la limite d’1 point maximum par rapport au taux de départ (soit un taux maximum de 3,65% sur toute la durée du prêt).

Formule gagnante pour l’emprunteur, ce taux variable est « totalement sécurisé » : plafonné et variable, il est sans limitation à la baisse et uniquement dans la limite d’une hausse d’1 point maximum par rapport au taux de départ (taux de base 2,65% + 1 point, soit 3,65%).

Ce taux variable est indexé sur l’Euribor 3 mois, avec une option de passage au taux fixe à tout moment pendant la durée du prêt. Un risque inexistant pour l’emprunteur : le taux de départ est plus bas qu’un taux fixe et ne peut qu’augmenter d’1 point, soit un taux équivalent au taux fixe du moment. Le taux plafond est fixé par contrat à l’origine, et ne pourra en aucun cas être dépassé, quelles que soient les variations du taux de référence.

Ce produit permet de financer tous types de projets immobiliers : acquisition de neuf ou d’ancien, construction, vente en l’état futur d’achèvement, travaux, terrain seul, destinés à l’habitation principale ou secondaire, un investissement locatif, un usage mixte (privé et professionnel), une résidence de tourisme.

Une offre à des conditions attrayantes 

- pour les périodes inférieures ou égales à 20 ans : option de mensualitésconstantes ou de durée constante. Cette option prise au départ, est irréversible ;

- au-delà de 20 ans, dans la limite de 25 ans maximum, l’option durée constante est de règle. Le client a la possibilité de choisir le jour de prélèvement de la mensualité.

- report d’échéance : possibilité de différer le paiement d’une mensualité une fois par an, sans aucun frais, avec un maximum de 12 fois pendant toute la durée du crédit.

- le prêt est modulable après le 6ème mois suivant la totalité du décaissement à l’initiative du client, et sans aucun frais :   à la hausse dans la limite de 100% de la mensualité précédente, et ce chaque année ; à la baisse dans la limite d’une prorogation d’1 an pour les durées initiales de moins de 7 ans et 2 ans pour les durées au-delà.

 

 

Lire la suite...


Articles en relation