Connexion
/ Inscription
Mon espace

Credixia propose un crédit immobilier à 2,65% sur 20 ans "Cape + 1».

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNÉS

Le taux est sans limitation à la baisse, il peut monter dans la limite d’1 point maximum par rapport au taux de départ (soit un taux maximum de 3,65% sur toute la durée du prêt).

Formule gagnante pour l’emprunteur, ce taux variable est « totalement sécurisé » : plafonné et variable, il est sans limitation à la baisse et uniquement dans la limite d’une hausse d’1 point maximum par rapport au taux de départ (taux de base 2,65% + 1 point, soit 3,65%).

Ce taux variable est indexé sur l’Euribor 3 mois, avec une option de passage au taux fixe à tout moment pendant la durée du prêt. Un risque inexistant pour l’emprunteur : le taux de départ est plus bas qu’un taux fixe et ne peut qu’augmenter d’1 point, soit un taux équivalent au taux fixe du moment. Le taux plafond est fixé par contrat à l’origine, et ne pourra en aucun cas être dépassé, quelles que soient les variations du taux de référence.

Ce produit permet de financer tous types de projets immobiliers : acquisition de neuf ou d’ancien, construction, vente en l’état futur d’achèvement, travaux, terrain seul, destinés à l’habitation principale ou secondaire, un investissement locatif, un usage mixte (privé et professionnel), une résidence de tourisme.

Une offre à des conditions attrayantes 

- pour les périodes inférieures ou égales à 20 ans : option de mensualitésconstantes ou de durée constante. Cette option prise au départ, est irréversible ;

- au-delà de 20 ans, dans la limite de 25 ans maximum, l’option durée constante est de règle. Le client a la possibilité de choisir le jour de prélèvement de la mensualité.

- report d’échéance : possibilité de différer le paiement d’une mensualité une fois par an, sans aucun frais, avec un maximum de 12 fois pendant toute la durée du crédit.

- le prêt est modulable après le 6ème mois suivant la totalité du décaissement à l’initiative du client, et sans aucun frais :   à la hausse dans la limite de 100% de la mensualité précédente, et ce chaque année ; à la baisse dans la limite d’une prorogation d’1 an pour les durées initiales de moins de 7 ans et 2 ans pour les durées au-delà.

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Esteval Infos - 8 février 2019

Au sommaire de nos publications cette semaine, 58 articles (accès libre et accès abonnés) dont : Lancement du fonds Candriam Equities L Oncology Impact Dette émergente : une classe d'actifs attrayante pour 2019 Comme chaque mois, retrouvez nos sélections de produits d'investissement : Notre liste de fonds de boutiques revient en territoire positif Notre liste diversifiée rebondit de 2,3 % sur un mois       Une fin d'année 2018 solide pour le marché locatif des bureaux...

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
Immobilier de luxe : clignotants au vert-dollar chez les « gilets gold »

Loin des préoccupations du Grand débat national, les millionnaires et milliardaires internationaux continuent de prospérer et d'acquérir de l'immobilier. Focus sur cette population peu nombreuse mais très active. Toujours plus riches, toujours plus nombreux : ça va bien pour les High Net Worth Individuals (HNWI, plus de 3 millions de dollars de patrimoine, soit 2,6 millions d'euros) et encore mieux pour les Ultra-HNWI (plus de 30 millions de dollars de patrimoine). Le nombre de ces derniers,...

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
Les taux bas se maintiennent

La météo des taux de Cafpi  Comme pressenti, les taux de crédit immobilier restent bas en ce début d'année : en janvier les taux effectivement pratiqués ont été de 0,84% sur 10 ans, 1,09% sur 15 ans, 1,29% sur 20 ans et 1,50% sur 25 ans. « Le maintien des taux à ce bas niveau permet à l'activité de se maintenir en janvier. On assiste d'ailleurs à une situation exceptionnelle avec des taux qui se maintiennent au niveau de l'inflation. Cette situation devrait perdurer dans les mois à venir »,...

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
Explosion des encours de crédits immobiliers : merci les taux bas !

Selon la Banque de France, l'encours de crédits immobiliers avait atteint 1 003 Mds€ à fin novembre 2018. Un chiffre jamais atteint auparavant et qui représente l'équivalent de la moitié de la dette de l'État. Ce chiffre record s'explique bien évidemment par les taux de crédits immobiliers très bas qui poussent toujours les emprunteurs à emprunter massivement et ce, même malgré l'augmentation des prix de l'immobilier. « Aujourd'hui le crédit immobilier reste le seul outil de captation de...