Connexion
/ Inscription
Mon espace

Les actions devraient rester bien orientées au cours du mois de décembre

ER - Patrimoine et placements
ABONNÉS

Compte tenu de l’absence d’alternatives dans un environnement de taux zéro, les actions devraient rester bien orientées au cours du mois traditionnellement favorable de décembre.

Telle est l’opinion de Guy Wagner, chief investment officer de la Banque de Luxembourg, et de son équipe, publiée dans l’analyse mensuelle, les ‘Highlights’.

L’économie mondiale continue de croître à un rythme modéré : Aux Etats-Unis, les salaires montrent pour la première fois depuis le début de la crise financière des signes d’accélération, plaidant pour la poursuite d’une augmentation graduelle de la consommation des ménagesEn Europe, les statistiques économiques surprennent favorablement, aidées par la faiblesse des bases de comparaison. Au Japon, l’activité conjoncturelle continue de stagner. En Chine, la baisse de la TVA sur les ventes de voitures de petite cylindrée et la réduction des besoins en fonds propres lors de la première acquisition immobilière montrent de premiers effets favorables.

L’inflation devrait augmenter à court terme en raison des bases de comparaison réduites sur les prix pétroliers
En raison de la faiblesse des prix pétroliers par rapport aux niveaux d’il y a un an, les taux d’inflation demeurent faibles. Aux Etats-Unis, l’inflation en octobre était de 0,2% par rapport à 0% en septembre. Le déflateur des dépenses de consommation hors énergie et alimentation, qui constitue l’indicateur préféré de la Réserve fédérale, est resté inchangé. Dans la zone euro, le taux d’inflation en novembre a été inchangé à +0,1%. « Des bases de comparaison nettement plus basses pour les prix pétroliers à partir de janvier de l’année prochaine devraient conduire à une augmentation des taux d’inflation à court terme », pense l’économiste luxembourgeois.

Etats-Unis : augmentation des taux directeurs en décembre ?
En novembre, la publication du compte rendu de la dernière réunion du comité monétaire de la Réserve fédérale américaine suggérait que les autorités monétaires considèrent l’économie américaine comme suffisamment solide pour procéder à une augmentation des taux directeurs en décembre. En Europe, le président de la BCE Mario Draghi a précisé une fois de plus qu’une extension de l’actuel programme d’assouplissement monétaire quantitatif semblait indispensable pour atteindre les objectifs d’inflation.

La parité entre l’euro et le dollar ne peut plus être exclue
Le mois passé, l’euro s’est déprécié de 4% par rapport au dollar, le taux de change euro/dollar passant de 1,10 à 1,06. Les propos récents de Mario Draghi et de Janet Yellen, suggérant un relâchement monétaire supplémentaire en Europe d’une part et une hausse des taux d’intérêt aux Etats-Unis d’autre part, pèsent sur la monnaie européenne. « Si les politiques monétaires américaine et européenne continuent de diverger, la parité entre l’euro et le dollar ne peut plus être exclue », conclut Guy Wagner.

http://www.banquedeluxembourg.com/

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Jean-Claude Chasson, Bacchus Conseil

Bacchus Conseil : Une vision durable et raisonnable de l'investissement « plaisir » Loin des spéculations observées ces dernières années sur les bouteilles de vin, Monsieur Jean-Claude CHASSON s'est spécialisé avec Bacchus Conseil dans le développement durable et harmonieux du patrimoine viticole français. Retour sur une belle aventure entrepreneuriale avec le fondateur de l'entreprise. Quand avez-vous créé votre premier GFV ? C'était en 1989. Dans le cadre de l'expertise comptable et fort de...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Jean-Marc Divoux, Finance SA

Entretien avec Jean-Marc Divoux, gérant du fonds Expert Patrimoine Après avoir réuni certaines expertises de Robeco, de Commodities AM, de KBL Richelieu et AG2R AGICAM, Finance SA a accueilli Jean-Marc Divoux dans l'équipe de gestion en février dernier. Il y déploie désormais son expertise de gestion dont il nous parle avec passion. Quel a été votre parcours ? Après une formation d'ingénieur (avec une option en intelligence artificielle, ce qui, dans les années 80, n'était pas encore à la...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
ISR et performance

La Financière de l'Echiquier présente une nouvelle étude sur ISR et performance La Financière de l'Echiquier, qui revendique un rôle de pionnier de l'application à la gestion d'actifs des critères ESG en France, vient de réaliser une grande étude sur ISR et performance. Bonne nouvelle : l'extra-financier ne détruit pas de valeur ! « Faut-il, s'interroge Didier Le Menestrel, président de La Financière de l'Echiquier, se résoudre à un sacrifice de performance lorsque l'on choisit d'investir de...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
+ 4,5 % en un mois pour notre sélection diversifiée

Entre le 7 février et le 6 mars, notre sélection de supports d'investissement diversifiée s'est octroyée 4,5 %. Un beau score en ligne avec la poursuite du rebond des indices boursiers depuis la fin de l'année dernière. Un potentiel de 64,3 % pour une de nos valeurs Au cours des quatre semaines écoulées, huit lignes sur dix se sont mises en évidence, à commencer par Spie (+ 13,8 %) et SII (+ 11,2 %). Saint-Gobain fait encore du surplace, en dépit de la politique de repositionnement ambitieuse...