Connexion
/ Inscription
Mon espace

Quel trio gagnant pour 2016 ?

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

Pour 2016, Ken Lambden, CIO de Barings, parie sur l’Europe, le Japon et les pays émergents asiatiques. 

« Selon nos analyses, l’Europe est très bien positionnée avec de belles opportunités de croissance sur les petites, moyennes et grandes capitalisations. En revanche, la croissance aux Etats-Unis risque de ne pas être aussi forte l’an prochain. Au second semestre 2016, l’euro pourrait de ce fait être plus attrayant que le dollar. 

Sur la Chine, nous sommes plus positifs que nombre de commentateurs. Son rôle, au sein des marchés régionaux comme internationaux, devrait croitre de façon significative. Les réformes du marché chinois devraient se traduire par une plus grande intégration dans l’économie mondiale. Du fait de la revalorisation du Yuan pour compenser une partie des DTS du FMI et des judicieuses réformes mises en œuvre par le gouvernement chinois pour contrôler son économie, nous pensons que 2016 sera une bonne année pour l’Asie

Nous devrions déceler de plus en plus d’opportunités sur les émergents en 2016, et ce tout particulièrement sur les petites et moyennes capitalisations. Cette classe d’actif pourrait de nouveau l’année prochaine retenir l’attention d’investisseurs attirés par des valorisations relativement bon marché. Il devient important de cesser de considérer les marchés émergents comme une classe d’actif homogène et ce d’autant plus que les performances pourraient nettement diverger d’un pays émergent à l’autre en 2016. La sélection de valeurs apparait comme un enjeu majeur sur ces marchés. Toujours au niveau des sociétés, Ken Lambden estime que la volatilité du secteur énergétique expérimentée en 2015 est derrière nous et que les décisions prises en matière de coût et de productivité commencent à porter leurs fruits en termes de profitabilité. 

L’an prochain, une grande partie de l’attention restera focalisée sur les Etats-Unis, notamment avec la perspective des élections en novembre. Dans ce contexte, rien ne laisse penser que la Fed va chercher à régulièrement augmenter ses taux en 2016, à moins que la hausse de l’inflation ne devienne sensible. Néanmoins, je crois que les Etats-Unis ont de plus en plus besoin de revenir à la normalité.

Barings est bien positionné par rapport aux évolutions de ces différents marchés. La société est dans une phase de croissance pour 2016 et nous avons renforcé nos équipes de gestion au Royaume-Uni, aux Etats-Unis et en Asie. Nous allons lancer de nouveaux produits en début d’année et continuer à renforcer notre gamme actuelle là où nous estimons que la demande correspond à nos expertises. »

www.barings.com

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Nouveau rapport des PRI sur l'investissement responsable dans la dette privée

Les Principes pour l'investissement responsable (PRI) publient « Spotlight on Responsible Investment in Private Debt », un nouveau rapport dont l'objectif est de fournir des grandes lignes directrices et des études de cas sur les meilleures pratiques en termes de mise en œuvre de l'investissement responsable dans le domaine de la dette privée.  Récemment considérée comme une classe d'actifs à part entière, la dette privée recouvre un large éventail de stratégies d'investissement. Parmi les 50...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Que réserve 2019 en matière d'investissement responsable ?

L'intérêt des investisseurs pour l'informatique en nuage, l'apprentissage automatique et le potentiel encore relativement peu exploité de la science des données s'accroît rapidement. Dans un secteur sujet à de profonds changements, la science des données est, grâce aux possibilités qu'elle offre et aux efficiences qu'elle génère, à même de jouer un rôle important. Un commentaire d'Iain Richards, Head of Governance & Responsible Investment chez Columbia Threadneedle Investments Tandis que...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les problèmes qui ont fait chuter les marchés financiers en 2018 n'ont pas disparu d'un coup de baguette magique ! La récession n'est pas au coin de la rue et les indices ont plus baissé que les révisions de résultats des entreprises. Mais l'appétit pour le risque a du mal à se frayer un chemin dans un environnement manquant de visibilité. Luca Paolini, économiste en chef chez Pictet Asset Management, rappelle qu'il est généralement judicieux de se prémunir contre le risque d'événements...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
De la bonne valorisation des entreprises non cotées, par Edulis

« En l'absence de marché organisé et de liquidité suffisante, s'interroge Philippe Lagarde, directeur général d'Edulis (spécialiste de l'accompagnement des PME de croissance et du conseil aux investisseurs), comment valoriser correctement une entreprise non cotée ? » Et de fournir des pistes.   Trois approches Valoriser une PME non cotée implique le suivi de critères objectifs afin de parvenir à un « légitime » équilibre et de fédérer les parties autour d'un projet ou d'une transaction....