Connexion
/ Inscription
Mon espace

Quel trio gagnant pour 2016 ?

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

Pour 2016, Ken Lambden, CIO de Barings, parie sur l’Europe, le Japon et les pays émergents asiatiques. 

« Selon nos analyses, l’Europe est très bien positionnée avec de belles opportunités de croissance sur les petites, moyennes et grandes capitalisations. En revanche, la croissance aux Etats-Unis risque de ne pas être aussi forte l’an prochain. Au second semestre 2016, l’euro pourrait de ce fait être plus attrayant que le dollar. 

Sur la Chine, nous sommes plus positifs que nombre de commentateurs. Son rôle, au sein des marchés régionaux comme internationaux, devrait croitre de façon significative. Les réformes du marché chinois devraient se traduire par une plus grande intégration dans l’économie mondiale. Du fait de la revalorisation du Yuan pour compenser une partie des DTS du FMI et des judicieuses réformes mises en œuvre par le gouvernement chinois pour contrôler son économie, nous pensons que 2016 sera une bonne année pour l’Asie

Nous devrions déceler de plus en plus d’opportunités sur les émergents en 2016, et ce tout particulièrement sur les petites et moyennes capitalisations. Cette classe d’actif pourrait de nouveau l’année prochaine retenir l’attention d’investisseurs attirés par des valorisations relativement bon marché. Il devient important de cesser de considérer les marchés émergents comme une classe d’actif homogène et ce d’autant plus que les performances pourraient nettement diverger d’un pays émergent à l’autre en 2016. La sélection de valeurs apparait comme un enjeu majeur sur ces marchés. Toujours au niveau des sociétés, Ken Lambden estime que la volatilité du secteur énergétique expérimentée en 2015 est derrière nous et que les décisions prises en matière de coût et de productivité commencent à porter leurs fruits en termes de profitabilité. 

L’an prochain, une grande partie de l’attention restera focalisée sur les Etats-Unis, notamment avec la perspective des élections en novembre. Dans ce contexte, rien ne laisse penser que la Fed va chercher à régulièrement augmenter ses taux en 2016, à moins que la hausse de l’inflation ne devienne sensible. Néanmoins, je crois que les Etats-Unis ont de plus en plus besoin de revenir à la normalité.

Barings est bien positionné par rapport aux évolutions de ces différents marchés. La société est dans une phase de croissance pour 2016 et nous avons renforcé nos équipes de gestion au Royaume-Uni, aux Etats-Unis et en Asie. Nous allons lancer de nouveaux produits en début d’année et continuer à renforcer notre gamme actuelle là où nous estimons que la demande correspond à nos expertises. »

www.barings.com

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les marchés face à une liquidité réduite et à une volatilité augmentée La direction des marchés ne correspond pas toujours à celle qu'attendent les investisseurs. Avec l'accalmie sur le front de la guerre commerciale sino-américaine, un mieux semblait se dessiner, mais l'arrestation de la directrice financière de Huawei a jeté le trouble. Le groupe chinois serait soupçonné d'avoir enfreint les sanctions américaines contre l'Iran… Des actifs pestiférés « Deux préoccupations majeures se sont...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Les conséquences du Brexit pour le secteur financier français et européen

Extrait du discours de François Villeroy de Galhau, Gouverneur de la Banque de France et Président de l'ACPR. Mesdames et Messieurs, … Je salue l'accord qui a été trouvé la semaine dernière entre les négociateurs européens et britanniques et nous espérons tous que celui-ci franchira les prochaines étapes jusqu'à sa finalisation. Mais dans un contexte encore incertain, la prudence s'impose : même si nous ne la souhaitons pas, nous devons aussi nous préparer à faire face à une situation...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Bruno Colmant, Degroof Petercam

« Nous devons retrouver une économie solidaire et basée sur l'intérêt général » Débats télévisés, émissions de radio, couvertures de presse : le livre de dialogue entre Bruno Colmant, chef économiste de Degroot Petercam, et le prêtre Eric de Beukelaer, ancien proche collaborateur du cardinal Lustiger à Rome, fait un carton en Belgique (1). Il est vrai que leur conversation aborde des sujets qui nous concernent tous, au croisement de la morale et de l'économie. « Le capitalisme anglo-saxon...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Abonnés] Notre sélection de fonds de boutiques

Notre liste de fonds de boutiques victime du krach larvé sur les petites et moyennes valeurs Depuis le 4 juillet, notre liste de fonds de boutiques a reculé de 14,8 %. C'est la première fois qu'un repli aussi important est enregistré entre deux mises à jour. Les carnets d'ordres à la vente sur les petites et moyennes valeurs ont été très étoffés. Il s'agit d'un krach larvé. Il faut désormais voir au-delà de la vallée. Heureusement, personne n'investit en actions à trois mois… Les meilleurs...