Connexion
/ Inscription
Mon espace

Aucun incident en vue

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

Par Maarten-Jan Bakkum, Senior Strategist Emerging Markets chez NN IP

Pour les marchés émergents, 2015 a été une année de vérité. Dans un contexte de déclin rapide de leur croissance et d’insuffisance des réformes politiques, la baisse continue du cours des matières premières, l'atonie du commerce mondial et les importantes sorties de capitaux ont abouti à une forte correction sur les marchés des devises et des actions émergentes. Pour la première fois depuis 2010, début du ralentissement dans les pays émergents, les marchés semblent revenir à une approche plus réaliste.

Ce changement important ouvre la voie à une phase de reprise. La dépréciation des devises de 40% en moyenne face au dollar sera un soutien particulièrement appréciable. En premier lieu, une forte baisse des devises secoue l'inertie des décideurs politiques et les incite à la réforme. Si une pression s'exerce, il faudra prendre des mesures impopulaires de renforcement de la structure économique qui pourront jeter les bases de la croissance à venir. En second lieu, une devise plus faible réduit les déficits courants et fait redescendre le marché du crédit à des niveaux plus sains en raison de la hausse des taux d'intérêts. Une diminution consécutive des déséquilibres économiques permettra de nouveaux investissements et une hausse de la consommation.

Il est aussi indispensable de faire preuve de plus de réalisme sur les opportunités de croissance offertes par le monde émergent. Il s'agit d'éviter de nouvelles baisses surprises et les turbulences de marché qui y en découlent. Les économistes prévoient à présent un taux de croissance de 4,5% pour les marchés émergents en 2016. Si ce chiffre est encore assez élevé, il est toutefois peu probable que cette prévision s'avère surévaluée de plus d'un demi-point de taux. L'année dernière, les perspectives pour 2015 étaient surévaluées de plus d'un point. Le ralentissement de la croissance en Chine et dans les autres pays émergents aurait pu aisément engendrer une sévère correction, voire une panique de marché en août. Les risques de répétition d'un scénario identique l'année prochaine ont été réduits.

Par rapport à la situation que nous avons connue depuis plusieurs années, un rééquilibrage des risques sur les marchés émergents a en effet été opéré à la suite de la correction du marché monétaire et du marché des actions, conjuguée à une révision à la baisse des prévisions. En face des risques liés au fort ralentissement de la Chine, à la crise de la dette au Brésil et à la capitulation des marchés émergents de devises, il existe aujourd'hui aussi des facteurs propices à la hausse. Si les autorités chinoises mènent à bien leur effort de stabilisation de l'économie et qu'il n'y a pas de défaillances majeures dans les pays marqués par une croissance excessive du crédit comme la Malaise, la Thaïlande, la Turquie et le Brésil, les marchés pourront commencer peu à peu à anticiper une reprise de croissance. La hausse des prix dont le niveau est actuellement faible pourrait conduire, au vu d'une reprise qui se rapproche, à une réaction favorable du marché, une appréciation des devises et une baisse des taux d'intérêts. Pour ce faire, il est nécessaire que le processus inévitable de désendettement dans les pays émergents se poursuive sans incident majeur.

https://www.nn.be/fr/investment-management

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les gérants s'attendent à un bon millésime boursier 2019 Comme soulagés par le rebond des marchés de début d'année, les gestionnaires d'actifs financiers redoublent d'ardeur dans la diffusion de commentaires de marché et de prises de position. D'où il ressort que la politique et les banques centrales mènent le bal. L'ambiance est plutôt à l'optimisme. Reflation financière La Réserve fédérale américaine a donné un nouveau coup de pouce à l'humeur du marché en annonçant son intention de freiner...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Nouveau rapport des PRI sur l'investissement responsable dans la dette privée

Les Principes pour l'investissement responsable (PRI) publient « Spotlight on Responsible Investment in Private Debt », un nouveau rapport dont l'objectif est de fournir des grandes lignes directrices et des études de cas sur les meilleures pratiques en termes de mise en œuvre de l'investissement responsable dans le domaine de la dette privée.  Récemment considérée comme une classe d'actifs à part entière, la dette privée recouvre un large éventail de stratégies d'investissement. Parmi les 50...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Que réserve 2019 en matière d'investissement responsable ?

L'intérêt des investisseurs pour l'informatique en nuage, l'apprentissage automatique et le potentiel encore relativement peu exploité de la science des données s'accroît rapidement. Dans un secteur sujet à de profonds changements, la science des données est, grâce aux possibilités qu'elle offre et aux efficiences qu'elle génère, à même de jouer un rôle important. Un commentaire d'Iain Richards, Head of Governance & Responsible Investment chez Columbia Threadneedle Investments Tandis que...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les problèmes qui ont fait chuter les marchés financiers en 2018 n'ont pas disparu d'un coup de baguette magique ! La récession n'est pas au coin de la rue et les indices ont plus baissé que les révisions de résultats des entreprises. Mais l'appétit pour le risque a du mal à se frayer un chemin dans un environnement manquant de visibilité. Luca Paolini, économiste en chef chez Pictet Asset Management, rappelle qu'il est généralement judicieux de se prémunir contre le risque d'événements...