Connexion
/ Inscription
Mon espace

Marchés émergents : retour aux fondamentaux

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

La normalisation monétaire américaine conduira à une dépréciation limitée des changes et des actifs

Les points clés par L. Clavel, M. Davradakis, O. Signori, G. Venizelos et Franz Wenzel, Recherche & Stratégie d'Investissements d’AXA IM

- Les politiques monétaires très accommodantes des économies avancées après 2008 ont causé des entrées massives de capitaux dans les pays émergents, soutenant leurs devises. Les flux de capitaux ont commencé à s’inverser lors du « taper tantrum » de mai 2013, puis mi-2015. Les sorties de capitaux pourraient accélérer avec la normalisation monétaire américaine.

- Ceci pourrait causer une dépréciation des devises d’environ 10%. Le risque à la baisse est limité car la plupart des devises émergentes sont sous- évaluées.

- Les entrées de capitaux n’ont entraîné qu’une augmentation limitée de l’endettement des émergents hors Chine : +7 points de PIB pour les États depuis 2007, et +15 points pour les entreprises non financières.

- Ceci explique que les spreads souverains et de crédit des émergents aient résisté à une conjoncture défavorable. Pour autant, le retour aux fondamentaux augmenteraient les spreads souverains d’environ 100 pdb.

- Pour les spreads de crédit, les valorisations sont attractives mais nous recommandons d’être sélectif.

- Nous attendons aussi une faiblesse relative des actions émergentes, avec le ralentissement du PIB nominal et la dépréciation prévue du change.

-  Au sein des émergents, nous privilégions l’Europe centrale et l’Asie.

Version intégrale disponible en anglais sous le titre « Emerging markets: back to fundamentals » : https://www.axa-im.com/fr/research
Puis cliquer sur "24/11/2015 - Marchés émergents : retour aux fondamentaux" 

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation