Connexion
/ Inscription
Mon espace

Activité du capital-investissement du 1er semestre 2015

ER - Patrimoine et placements
ABONNÉS

L’étude publiée par l’AFIC et Grant confirme la reprise des investissements amorcée en 2014 

Au 1er semestre 2015, 3,7 Md€ ont été investis par les acteurs français du capital-investissement, soit une légère progression de +4% v/1er semestre 2014. Mais ce niveau reste toutefois inférieur à ceux observés avant 2008.
- 844 entreprises ont été accompagnées, un nombre proche de la moyenne des premiers semestres observée depuis 2010.
- 64% des montants ont été investis dans de nouvelles entreprises, et 36% dans des entreprises déjà accompagnées.

La progression des montants investis a été portée majoritairement par le capital-développement (1,3 Md€, +25%).
Le capital-innovation se maintient sensiblement au niveau du 1er semestre 2014 en montants investis (383 M€, +1%) mais enregistre un net rebond du nombre d’entreprises financées (284 entreprises, +27%).
Le capital-transmission  affiche un repli de -5% en montants (2,1 Md€) et de -25% en nombre d’entreprises soutenues (104).


Forte progression des levées portées par une opération de taille importante 

5,5 Md€ de capitaux ont été levés par les acteurs français du capital-investissement. Il s’agit d’une très forte progression de +52% par rapport au 1er semestre 2014, portée par une levée de taille importante.

Les collectes de taille supérieure à 200 M€ expliquent 82% de la progression des levées  du semestre. Elles concentrent également 80% des levées de fonds d’origine étrangère. Un constat déjà dressé lors des précédentes statistiques d’activité : l’accès aux investisseurs internationaux est plus important au-delà du seuil de 200 M€.

Les investisseurs étrangers représentent presque la moitié de la collecte (49% vs 43% au S1 2014). Une présence notamment marquée des caisses de retraite étrangères qui totalisent à elles seules 21% des montants levés.


Confirmation du dynamisme des désinvestissements 

640 entreprises ont été désinvesties, un record historique.
Toutefois les montants désinvestis sont en repli (-15% par rapport au S1 2014) du fait de la faiblesse des désinvestissements de taille importante.

Thierry Dartus, associé, Directeur du Département Transaction Advisory Services chez Grant Thornton observe : « Le 1er semestre 2015 confirme la tendance notée en 2014 sur tous les segments, plus particulièrement sur les levées de fonds restées actives sur la période, ainsi que sur les désinvestissements qui atteignent en nombre un record historique. Dans un marché soutenu par l’existence de liquidités et des financements attractifs, l’étude confirme également un marché actif sur les investissements, avec une hausse globale des tickets investis et une progression de 25% en montants, du capital développement. Même si les marchés font preuve d’une forte volatilité depuis plusieurs semaines, aucun indicateur ne semble anticiper à moyen terme un retournement de tendance. Le second semestre 2015 s’annonce donc riche de nombreuses opportunités d’opérations. »

Accéder à l’intégralité de l’étude via www.afic.asso.fr puis cliquer sur Télécharger l’étude du S1 1015


 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation