Connexion
/ Inscription
Mon espace

10 enseignements à retenir sur la compétitivité des TPE/PME en France.

ER - Patrimoine et placements
ABONNÉS

Dans le cadre du débat parlementaire sur le projet de loi de finances 2013, Sogedev, un des leaders du conseil en financement public pour les entreprises, présente les 10 enseignements de son étude à retenir pour encourager la compétitivité et le développement des TPE/PME en France.

Quelle réalité pour l’entrepreneuriat français ?

- 3 premiers freins à la compétitivité cités par les participants : le coût du travail, la rigidité du code du travail et le niveau des charges fiscales. Pour près de la moitié des sondés, il s’agit des points sur lesquels le gouvernement doit intervenir.

- Stratégie nationale en faveur de la recherche et excellence de la qualité académique sont les 2 principaux accélérateurs de développement pour 58% des répondants. Il est donc essentiel de les maintenir et de les renforcer.

-  55% estiment que leur activité va subir une décroissance ou au mieux stagner, compte tenu du contexte économique morose.

- La trésorerie est en berne pour 53% des répondants, ayant rencontré plusieurs difficultés, comme la baisse de l’activité due à la dégradation des conditions de règlement des clients et à la détérioration du financement bancaire.

- 41% des entreprises ont recruté et 9,5% ont procédé à des licenciements. Les PME innovantes restent donc créatrices d’emploi malgré le contexte économique peu favorable.

Quel bilan pour le financement public ?

- 97% ont déjà bénéficié d'aides publiques, favorables à leur croissance.

- Près de 33% estime que le financement public pour l’innovation est un outil incitatif pour stimuler l’effort de recherche et développement.

- Outil essentiel à l’innovation des TPE/PME, le Crédit Impôt Recherche est à améliorer : 40% déclarent avoir diminué leurs dépenses de R&D à la suite de la diminution du CIR induit par la Loi de finances de 2011 (notamment à travers la diminution du forfait des frais de fonctionnement).

- 75% des répondants n’ont jamais utilisé les mesures de sécurisation. Dans son rapport de juillet 2012, le Sénateur Berson préconise différentes mesures de sécurisation, notamment au sujet du rescrit fiscal.

- Statut fiscal de jeune entreprise innovante : les mesures de la dernière Loi de finances 2011 rectificative devant assouplir la précédente réforme n’ont pas eu les effets escomptés. 66% des répondants souhaitent la remise en place à 100% des exonérations de charges Urssaf durant les 8 premières années de vie de l'entreprise et 28% à compter de la date d’obtention du statut. 

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Plongée dans l’univers des investissements des entrepreneurs les plus accomplis

La 5ème édition de l'étude « Entrepreneurs BNP Paribas 2019 » de BNP Paribas Wealth Management publie les investissements privés préférés des investisseurs fortunés - les Entrepreneurs « Elite » - et les tendances qui façonnent leurs choix en matière d'allocation de leur portefeuille. Extrait de l'étude 1/ Les actions sont le premier choix de portefeuille des entrepreneurs Élite : en réagissant avec enthousiasme à la hausse des marchés boursiers, ils ont davantage investi en actions...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
« European Sustainable Infrastructure Debt », investir dans la dette infrastructure

Lancé par NN Investment Partners (NN IP), le fonds NN (L) European Sustainable Infrastructure Debt* vient renforcer la gamme durable de NN IP et répond à la demande croissante d'investissement dans des actifs réels. La dette infrastructure est largement perçue par les investisseurs comme particulièrement attractive car elle offre des rendements convaincants, ajustés au risque, et présente par la même occasion des avantages sociaux, environnementaux et économiques, générés par les principaux...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Mark Rogers, Montanaro AM

3 questions à Mark Rogers, gérant des fonds Montanaro European Midcap Fund et back-up manager du Better World Fund Vous avez rejoint l'équipe de Montanaro il y a près de 5 ans. Quel est l'état d'esprit qui anime les équipes de gestion ? Chez Montanaro, rien n'est blanc ou noir, nous privilégions en permanence la nuance en misant sur l'innovation et la formation. Il s'agit pour nous d'une quête permanente de savoir-faire en matière de gestion. Ensuite, pour l'implémentation, c'est un...