Connexion
/ Inscription
Mon espace

Les entreprises doivent intégrer leurs processus décisionnels dans une approche éco-responsable de leur consommation énergétique

ER - Patrimoine et placements
ABONNÉS

Réalisée par le cabinet Freeform Dynamics, l’étude recommande particulièrement de déployer des solutions de type DCIM (Data Center Infrastructure Management)  pour mieux cerner les modes de consommation et d'utilisation de l'énergie, réduire les coûts, améliorer les niveaux de service et répondre plus rapidement au changement.

Il ressort de cette étude intitulée « Planification et prises de décisions énergétiquement responsable », que 5 impératifs doivent être intégrés à la politique de gestion énergétique des datacenters : 

Visibilité. Une gestion proactive de la consommation énergétique passe avant tout par un suivi avancé des ressources. Les solutions de découverte des actifs et les plateformes CMDB (gestion de la configuration) peuvent dans ce domaine être combinées avec des applications et services de gestion de portefeuille et des outils DCIM (gestion de l'infrastructure des datacenters) consolidant les données de consommation énergétique pour constituer une base connaissances dont les informations permettront d'optimiser les décisions liées à l’économie d'énergie.

Responsabilisation. Une gestion optimisée des consommations imputables aux ressources informatiques, alliée à une gestion des risques, exige une responsabilisation préalable quant aux coûts, à leur imputation et à leurs modes de gestion. Cette responsabilisation est d'autant plus importante que les services informatiques sont désormais fournis par une combinaison de services externes partagés et d'infrastructures internes.

Rationalisation. Il est fréquent que de multiples infrastructures, systèmes, logiciels et ressources matérielles fournissent des fonctionnalités identiques ou très proches offrant de multiples opportunités de rationalisation et de consolidation. Cette approche peut en effet générer des économies significatives tant au niveau de la consommation énergétique que dans d'autres domaines.

Optimisation. La maturité des nouvelles technologies (virtualisation, cloud computing privé, etc.) favorise une allocation extrêmement flexible des ressources en fonction des variations de la demande pour maximiser les taux d'utilisation – et l'efficience énergétique.

Gestion dynamique. Les variations de la demande sont le propre des environnements IT, et généralement, les redondances et gaspillages résultent d'une incapacité à gérer ces variations de façon optimale et cohérente. Pour cela, il est nécessaire de déployer des processus et outils permettant une gestion intégrale et continue des ressources.

« Les datacenters sont soumis à des contraintes fortes en matière d'alimentation en énergie, d’espace au sol ou de refroidissement – susceptibles d’handicaper certaines initiatives métier ou de conduire à une inflation des coûts opérationnels.  En capturant des informations détaillées en temps réel sur l'utilisation énergétique dans l'intégralité du datacenter, des solutions telles que CA DCIM  peuvent aider les entreprises à solutionner leurs challenges énergétiques grâce à une utilisation optimale de la capacité disponible et à une réduction des gaspillages ouvrant de nouvelles marges décisionnelles aux responsables de datacenters pour déployer des infrastructures additionnelles », résume Terrence Clark, Directeur Général Énergie et solutions de développement durable de CA Technologies.

 

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Plongée dans l’univers des investissements des entrepreneurs les plus accomplis

La 5ème édition de l'étude « Entrepreneurs BNP Paribas 2019 » de BNP Paribas Wealth Management publie les investissements privés préférés des investisseurs fortunés - les Entrepreneurs « Elite » - et les tendances qui façonnent leurs choix en matière d'allocation de leur portefeuille. Extrait de l'étude 1/ Les actions sont le premier choix de portefeuille des entrepreneurs Élite : en réagissant avec enthousiasme à la hausse des marchés boursiers, ils ont davantage investi en actions...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Le Crédit Agricole lance « Trajectoires Patrimoine » : l’accès au conseil patrimonial, dès le 1er euro

En 3 ans, 2/3 des clients des Caisses régionales bénéficieront de ce conseil personnalisé, soit 14 millions de personnes. Le conseil réinventéLa démarche Trajectoires Patrimoine permet aux clients des Caisses régionales d'être accompagnés de façon globale, grâce à l'intégration des expertises financières et immobilières du groupe, et personnalisée par la co-construction de la proposition de valeur avec le conseiller. Une vision globale- de leur budget et de leur patrimoine : banque,...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Fonds patrimoniaux : notre sélection limite les dégâts

  Un gérant qui a une très longue expérience vient de déclarer qu'il n'a jamais vu une année comme 2018, avec de telles moins-values dans pratiquement toutes les classes d'actifs, le mouvement s'accélérant en fin d'année. Dans ces conditions, le repli trimestriel de 10,1 % enregistrée par notre liste de fonds patrimoniaux doit être relativisée.   Depuis la mise à jour du 4 octobre 2018, notre sélection patrimoniale a, notamment, été affectée par les reculs d'Amilton Global (particulièrement...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Petites capitalisations européennes, des opportunités selon RJAMI

Les petites capitalisations sont celles qui, l'an dernier, ont payé le plus lourd tribut à la baisse des marchés. Mais Louis de Fels et Edwin Faure, gérants des fonds Raymond James MicroCaps et Raymond James SmallCaps, deux des fonds de la gamme de Raymond James Asset Management International (RJAMI), ne jettent pas le bébé avec l'eau du bain !   Repricing du risque C'est essentiellement en raison de leur moindre liquidité et, aussi, parce que la pratique du small is beautiful a peut-être été...