Connexion
/ Inscription
Mon espace

Baisse des frais de gestion de Gaspal Court Terme

ER - Patrimoine et placements
ABONNÉS

Le mouvement de baisse des taux monétaires s’est poursuivi depuis l’action de la BCE (Quantitaive Easing) en janvier 2015 : EONIA de -0,079% à -0,136% / Euribor 3 mois de 0.076% à -0.037%). Cette baisse des taux s’est répercutée sur le rendement des obligations corporate et bancaires d’échéances courtes sur lesquelles Gaspal Court Terme est investi.

Cet environnement de taux bas va se poursuivre au moins jusqu’à la fin du programme annoncé de rachat de titres et de dettes souveraines sur le marché par la BCE, soit en septembre 2016. Inquiète des perspectives de baisse de l’inflation dans la zone euro, la BCE a laissé entendre qu’elle pourrait augmenter la taille et la durée de son action.
La hausse de la volatilité sur les marchés ces derniers mois a tout d’abord résulté des incertitudes quant à un accord sur la dette grecque (juin/juillet 2015). Les investisseurs se sont par la suite inquiétés des conséquences d’un ralentissement économique en Chine et dans les pays émergents. Ces évènements ont eu pour effet un élargissement des spreads de crédit aussi bien sur les obligations « Investment Grade » que « High Yield ».

Dans cet environnement, Gaspal Gestion a décidé de baisser les frais de gestion de Gaspal Court Terme de 0,10% soit de 0,40% à 0,30% pour la part I et de 0,62% à 0,52% pour la part R afin de préserver l’intérêt des porteurs de parts.
Sur les trois dernières années, le drawdown maximum subi par l’OPC est de -0,19% (juin 2015) et a été rattrapé en moins de deux mois (août 2015) malgré la forte volatilité des marchés sur la période, comme évoqué ci-dessus. Le graphique ci-joint illustre bien la résistance de Gaspal Court Terme à la baisse des taux et sa capacité à récupérer le drawdown de juin dernier.

A ce jour, Gaspal Court Terme offre un taux de rendement instantané brut  de 1,03% (soit EONIA +117 bps) et une sensibilité taux de 0,68% tout en conservant une volatilité faible (0,21%). La durée de vie moyenne des titres en portefeuille est de 272 jours.

Depuis la création de l’OPC en avril 2003, la performance a été proche d’EONIA capitalisé + 1%. Une politique de  gestion prudente ainsi qu’un suivi rigoureux des risques de crédit des émetteurs en portefeuille ont permis de préserver des performances positives même les années où les marchés ont fortement chuté comme 2008 (+3,65%) et 2011 (+1,02%).

Gaspal accorde par ailleurs une attention particulière à la liquidité en préservant notamment un volant d’OPC monétaires de grands réseaux.

http://www.gaspalgestion.com/

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Jean-Claude Chasson, Bacchus Conseil

Bacchus Conseil : Une vision durable et raisonnable de l'investissement « plaisir » Loin des spéculations observées ces dernières années sur les bouteilles de vin, Monsieur Jean-Claude CHASSON s'est spécialisé avec Bacchus Conseil dans le développement durable et harmonieux du patrimoine viticole français. Retour sur une belle aventure entrepreneuriale avec le fondateur de l'entreprise. Quand avez-vous créé votre premier GFV ? C'était en 1989. Dans le cadre de l'expertise comptable et fort de...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Jean-Marc Divoux, Finance SA

Entretien avec Jean-Marc Divoux, gérant du fonds Expert Patrimoine Après avoir réuni certaines expertises de Robeco, de Commodities AM, de KBL Richelieu et AG2R AGICAM, Finance SA a accueilli Jean-Marc Divoux dans l'équipe de gestion en février dernier. Il y déploie désormais son expertise de gestion dont il nous parle avec passion. Quel a été votre parcours ? Après une formation d'ingénieur (avec une option en intelligence artificielle, ce qui, dans les années 80, n'était pas encore à la...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Tribune] Redonner du sens à l’épargne pour soutenir notre économie

Par Gilles Guez, Directeur général de BFT Investment Managers Pour inciter les épargnants à financer davantage nos entreprises, sociétés de gestion et distributeurs doivent miser sur des offres de placements lisibles, en lien avec l'économie réelle et généraliser l'investissement socialement responsable. Avec 5 000 Mds€ d'encours, l'épargne financière des Français a franchi un cap historique en 2017. Au cours des prochaines années, cette épargne devrait continuer à croître sous l'impulsion des...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
ISR et performance

La Financière de l'Echiquier présente une nouvelle étude sur ISR et performance La Financière de l'Echiquier, qui revendique un rôle de pionnier de l'application à la gestion d'actifs des critères ESG en France, vient de réaliser une grande étude sur ISR et performance. Bonne nouvelle : l'extra-financier ne détruit pas de valeur ! « Faut-il, s'interroge Didier Le Menestrel, président de La Financière de l'Echiquier, se résoudre à un sacrifice de performance lorsque l'on choisit d'investir de...