Connexion
/ Inscription
Mon espace

Une gestion pluri-convictionnelle qui fait trois fois mieux que le CAC 40 sur trois ans

ER - Patrimoine et placements
ABONNÉS

Créé en mai 2012, le fonds de fonds A7 Picking préexistait, depuis trois ans, sous forme d’un mandat de gestion. Cet OPCVM est « latitude totale », selon l’expression de Joseph Alfonsi, directeur général de LGA Investissement Associé. Il est le résultat d’un « partenariat pérenne » entre six sociétés de gestion qui, chacune, choisissent un OPCVM dans leurs gammes, en toute autonomie, en maîtrisant entièrement « la chaîne de création de valeur ». Les lignes sont équipondérées. La mise à jour des positions est bimestrielle. Les six gestionnaires retenus sont CamGestion, DNCA Finance, Financière de l’Echiquier, Natixis AM, Neuflize OBC et Fidelity.

Une gestion pluri-convictionnelle qui fait trois fois mieux que le CAC 40 sur trois ans avec une volatilité divisée par trois.

La complémentarité d’expertise et de culture permet à A7 Picking de bien tenir la route, quelles que soient la conjoncture et les configurations de marché, du fait d’une gestion « pluri-convictionnelle ». Les scénarios peuvent être différents, principalement quand le contexte se caractérise par son « illisibilité ». Cela lui confère une solidité que peu d’OPCVM peuvent prétendre avoir. Sur trois ans, le fonds de fonds , s’il avait cette antériorité, aurait réalisé un score de + 24,9 %, alors que la hausse du Cac 40 se limite dans le même temps à 8,2 %, et ce malgré une volatilité annualisée trois fois plus basse que celle de l’indice.

Financière de l’échiquier : meilleur contribution en date pour A7 Picking

Le portefeuille se composait récemment de parts de Camgestion Convertibles Europe, DNCA Invest Miura, Echiquier Agressor, Natixis Actions Global Emergents, Neuflize Europe Opportunités et Fidelity Patrimoine. Promoteur et commercialisateur du produit, LGA Investissement Associé se réserve « la possibilité de réagir à tout moment entre les périodes de réallocation, en déclenchant une fenêtre d’arbitrage ou en couvrant le portefeuille. » Au quatrième trimestre, la société aura organisé six réunions d’information, chacune avec un gestionnaire partenaire. Le 22 novembre, c’était au tour de la Financière de l’Echiquier. Notons que cet établissement (4,5 milliards d’euros actuellement sous gestion) – qui est le meilleur contributeur à la performance d’A7 Picking – se signale par une nouvelle initiative : Echiquier Club. L’offre se divise en une allocation élaborée grâce aux fonds maison, dès 50.000 €, et une gestion sur-mesure en titres, à partir de 300.000 €.

Michel Lemosof

Notre avis sur le fonds A7 Picking et notre sélection chez La Financière de l'Echiquier sont consultables dans le numéro 239 du Bas de laine d'Esteval.

 

Lire la suite...


Articles en relation