Connexion
/ Inscription
Mon espace

Les flux vers les ETF en actions enregistrés en Europe n'ont jamais été aussi élevés

ER - Patrimoine et placements
ABONNÉS

36,6 Mds$ ont été collectés par les ETF au mois de juillet, le montant le plus élevé sur 5 mois.
Dans son ensemble, la première moitié du mois de juillet a été dominée par les flux en direction des grandes capitalisations américaines, avec 9,2 Mds$ sur le mois, ainsi que les bons du Trésor américain, avec 3,7 Mds€ sur le mois. Les actions pan-européennes ont quant à elles attiré 6,6 Mds$ alors que les peurs de la Grèce se dissipaient et que la saison des résultats a bien démarré.

Les flux d'actions chinoises ont été volatiles : en fin de mois les sorties ont atteint 2 Mds$. L'intérêt pour les ETF à volatilité minimum a été plus important que les dernières années avec 5,9 Mds$ d'actifs collectés depuis le début de l'année.

Concernant les produits enregistrés en Europe, les ETF en actions européennes restent la priorité des investisseurs en juillet avec des flux s'élevant à 4,8 Mds$. Cette thématique a collecté 25,3 Mds$ d'actifs jusqu'ici, battant le précédent record de collecte sur 7 mois établi en 2008 à 17,9 Mds$.

Ursula Marchioni, Responsable de la Recherche dédiée aux ETF chez BlackRock, commente ces résultats :  « Les flux en direction des ETF en actions européennes ont battu le précédent record de collecte sur 7 mois, atteint en 2008. Après un début d'année solide, principalement grâce à l'assouplissement quantitatif enclenché par la BCE, cette thématique n'a pu garder les faveurs des investisseurs en avril et en mai à cause des risques liés à l'incertitude autour de l'avenir de la Grèce et notamment celui de la contagion politique. L'intérêt renouvelé pour cette classe d'actifs en juin et juillet met en lumière l'approche des investisseurs européens consistant à tirer avantage d'une phase de repli pour investir sur leur marché d'actions domestiques. Au vu d'une solide saison de publications des résultats au second semestre, une croissance à deux chiffres des bénéfices ainsi qu'une augmentation substantielle du CA des entreprises européennes, nous nous attendons à une poursuite de l'attrait pour cette thématique dans les mois à venir.

Pour les ETF dans une perspective globale, le mois de juillet s'est déroulé en deux phases distinctes. Au début du mois de juillet, les investisseurs ont été influencés par la correction de la Bourse chinoise et l'incertitude entourant la Grèce. De fait, les valeurs sûres telles que les bons du Trésor américains et les actions américaines à large capitalisation ont attiré des flux nouveaux. Lorsque ces incertitudes se sont apaisées, les fonds en actions européennes et japonaises ont regagné du terrain, ainsi que les obligations d'entreprises investment grande et high yield. Ceci étant dit, les fonds et produits largement positionnés sur les actions émergentes restent impopulaires. Le mois de juillet a marqué le 3e mois consécutif de décollecte sur cette catégorie."
Dans leur ensemble, les niveaux d'achat et d'échanges d'ETF ont été importants au mois de juillet, et ce malgré le silence typique lié à la période estivale aux Etats-Unis et en Europe. Le marché des ETF est en bonne route pour continuer sa croissance et dépasser celle atteinte en 2014. De plus les ETF obligataires bénéficient en particulier d'un intérêt grandissant de la part des investisseurs.» 

https://www.blackrock.fr/ 

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation