Connexion
/ Inscription
Mon espace

Les distributions de fonds plus élevées que les retraits de capitaux au cours des 33 derniers mois

ER - Patrimoine et placements
ABONNÉS

L’indice GX Private Equity de State Street, qui représente un ensemble complet de données portant sur les quelques trente dernières années, a enregistré au cours du 1er trimestre 2015 un rendement global de 2%. S’appuyant sur des données émanant directement de sociétés en commandite, l’indice représentait plus de 2 200 Mds$ d’investissements en private equity et plus de 2 400 sociétés distinctes de private equity au 31 mars 2015.

« Au cours des 33 derniers mois, nous avons observé des montants considérables rendus aux investisseurs, avec des distributions de fonds plus élevées que les retraits de capitaux, ce qui est sans précédent depuis 25 ans » commente Will Kinlaw, responsable de State Street Associates. « Avec un tel retour de capital, les commanditaires sont confrontés à des décisions difficiles quant au placement de cet argent et s’il convient de le réinvestir en private equity ».

Principaux résultats de l’indice du 1er trimestre  

- Parmi les différentes stratégies de private equity, le capital-risque a obtenu la meilleure performance avec un rendement de 3,87%. Les investisseurs dans ces fonds ont bénéficié d’une augmentation de 3,20% de la valorisation des entreprises financées par le capital-risque au cours du trimestre, ainsi que des gains réalisés et des cessions de participations ayant produit plus d’un milliard de dollars en distribution de capitaux.

- Au cours du 1er trimestre, les stratégies Buyout et Private Debt ont obtenu, respectivement, un rendement de 1,66% et 1,34%.

- En raison principalement de la dépréciation de l’Euro au cours du 1er trimestre 2015, les fonds de private equity investis en Europe ont chuté de 2,88%. Il s’agit du 3ème trimestre consécutif de rendements négatifs depuis le 3ème trimestre 2014.

« La performance du capital-risque a fortement augmenté, avec un rendement annuel de 17,13% sur les trois dernières années par rapport à 12,62% sur les trois années précédentes. Cette hausse de la performance s’explique par la croissance des valorisations dans les entreprises technologiques et informatiques financées par le capital-risque » conclut M. Kinlaw.

En savoir plus sur l’indice GX Private Equity : http://www.ssgx.com/peindex.

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation