Connexion
/ Inscription
Mon espace

10 règles de base pour un système idéal de retraite

ER - Patrimoine et placements
ABONNÉS

Le rapport CFA Institute, association internationale des professionnels de l’investissement, souligne la préoccupation croissante des professionnels de l’investissement sur la sécurité des retraites dans le monde et expose les dix règles de base pour un système idéal. 

1/ L’Etat doit fixer des objectifs clairs pour l’ensemble du système des retraites, y compris pour les rôles complémentaires de chaque pilier de financement, et intégrer la prestation d’un revenu minimum afin d’atténuer la pauvreté au sein de la population âgée.

2/ Un niveau minimum de financement doit être versé dans un système de retraites pour tous les travailleurs grâce aux cotisations des employeurs, des salariés et des indépendants, mais également des personnes en âge de travailler qui perçoivent des indemnités de remplacement de revenu. En pratique, cela signifie que chaque travailleur possèdera un compte retraite ouvrant droit à des prestations futures.

3/ Il faudrait une option d’investissement par défaut peu onéreuse et attractive, avant et après le départ à la retraite, pour les personnes ne souhaitant pas prendre de décisions d’investissement elles-mêmes.

4/ Les coûts d’administration et d’investissement de chaque programme de retraites devraient être transparents, avec une dose de concurrence afin d’encourager des prix justes.

5/ La souplesse des systèmes de financement des retraites est nécessaire dans la mesure où les individus vivent des situations personnelles et financières différentes. Cette flexibilité inclut également la prise en compte d’un âge et de modalités de départ à la retraite qui peuvent varier au sein d’une population.

6/ Les allocations retraite doivent être axées sur le versement d’un revenu tout en autorisant des avances ou retraits de capital au cours de la retraite, sans toutefois compromettre l’adéquation globale.

7/ Les cotisations (ou droits accumulés) au niveau minimum requis doivent permettre une acquisition immédiate des droits et la possibilité de leur transfert. Ces droits accumulés ne devraient être accessibles que sous certaines conditions comme le départ à la retraite, le décès ou l’invalidité permanente.

8/ L’Etat devrait instaurer une incitation fiscale équitable et durable au système de retraites, de manière à encourager l’épargne volontaire et compenser l’impossibilité qu’auraient les individus à accéder à leur épargne retraite.

9/ La gouvernance des régimes de pension doit être gérée d’une manière indépendante, sans contrôle exercé par l’Etat ou les employeurs.

10/ Le système de retraites devrait être soumis à une réglementation adaptée, comprenant une réglementation prudentielle des régimes de retraites, des exigences en matière de communication et un mécanisme de protection pour les membres affiliés.

Plus d’informations http://www.cfainstitute.org/

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation