Connexion
/ Inscription
Mon espace

Chine : attention à la correction sur les A-shares

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

Points clés par Aidan Yao, Recherche & Stratégie d'Investissement chez AXA IM

- Après la hausse vertigineuse des neufs derniers mois, le marché boursier intérieur chinois (A-shares) a baissé de plus de 10% par rapport à son pic, et les inquiétudes sur ses valorisations élevées persistent. Les doutes suscités par les valorisations ont été renforcés par les restrictions sur les marges d’emprunt et l’accroissement des émissions. Aidan Yao estime que la correction, notamment pour les PME, risque de se poursuivre avant que les valorisations ne retrouvent des niveaux raisonnables. Ce changement de recommandation ne modifie cependant en rien notre scénario positif à long terme pour les actions chinoises.

Fin avril, nous avions conseillé la prudence ; aujourd’hui, nous révisons notre position tactique à négative sur les A-shares et renouvelons notre recommandation de protection à la baisse.

- La très forte hausse du marché ces neuf derniers mois reflète la substantielle réévaluation des valorisations liée à la liquidité, à l’effet de levier et à de fortes attentes quant aux réformes futures.

- Les facteurs de soutien (assouplissement monétaire et effet de levier) devraient se réduire et les facteurs négatifs (bénéfices des entreprises et augmentation des émissions d’actions) s’amplifier. En conséquence, les risques baissiers sont encore forts.

- Vu la baisse déjà enregistrée, nous considérons comme probable une correction totale du marché de 15/20%, avec une forte augmentation de la volatilité. Une période de stabilisation devrait suivre à mesure que la confiance revient.

Malgré notre changement de recommandation, nous restons positifs vis-à-vis des actions chinoises sur le long terme. Ceci repose sur notre vue optimiste quant à l’économie de la Chine, sa financiarisation croissante et la volonté affichée de voir le marché de capitaux chinois se développer et occuper une place mondiale.

www.axa-im.com

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les marchés face à une liquidité réduite et à une volatilité augmentée La direction des marchés ne correspond pas toujours à celle qu'attendent les investisseurs. Avec l'accalmie sur le front de la guerre commerciale sino-américaine, un mieux semblait se dessiner, mais l'arrestation de la directrice financière de Huawei a jeté le trouble. Le groupe chinois serait soupçonné d'avoir enfreint les sanctions américaines contre l'Iran… Des actifs pestiférés « Deux préoccupations majeures se sont...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Les conséquences du Brexit pour le secteur financier français et européen

Extrait du discours de François Villeroy de Galhau, Gouverneur de la Banque de France et Président de l'ACPR. Mesdames et Messieurs, … Je salue l'accord qui a été trouvé la semaine dernière entre les négociateurs européens et britanniques et nous espérons tous que celui-ci franchira les prochaines étapes jusqu'à sa finalisation. Mais dans un contexte encore incertain, la prudence s'impose : même si nous ne la souhaitons pas, nous devons aussi nous préparer à faire face à une situation...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Bruno Colmant, Degroof Petercam

« Nous devons retrouver une économie solidaire et basée sur l'intérêt général » Débats télévisés, émissions de radio, couvertures de presse : le livre de dialogue entre Bruno Colmant, chef économiste de Degroot Petercam, et le prêtre Eric de Beukelaer, ancien proche collaborateur du cardinal Lustiger à Rome, fait un carton en Belgique (1). Il est vrai que leur conversation aborde des sujets qui nous concernent tous, au croisement de la morale et de l'économie. « Le capitalisme anglo-saxon...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Abonnés] Notre sélection de fonds de boutiques

Notre liste de fonds de boutiques victime du krach larvé sur les petites et moyennes valeurs Depuis le 4 juillet, notre liste de fonds de boutiques a reculé de 14,8 %. C'est la première fois qu'un repli aussi important est enregistré entre deux mises à jour. Les carnets d'ordres à la vente sur les petites et moyennes valeurs ont été très étoffés. Il s'agit d'un krach larvé. Il faut désormais voir au-delà de la vallée. Heureusement, personne n'investit en actions à trois mois… Les meilleurs...