Connexion
/ Inscription
Mon espace

Acquérir son propre vignoble à partir de 1 425€

ER - Patrimoine et placements
ABONNÉS

Terra Hominis permet d’acheter de la terre et de la vigne grâce à un montage juridique simple, tout en sécurisant son investissement.

Créée en 2011 par Ludovic Aventin, Terra Hominis est une société spécialisée dans le financement participatif dédié à l’achat de vignobles. Ce modèle original, qui vise à donner du sens à son argent dans le cadre de projets à taille humaine, a déjà permis l’acquisition de 4 domaines viticoles en Languedoc et l’installation de jeunes vignerons :

- Mas Angel : AOC Faugères

- Domaine Montgros : AOC Faugères

- Laur Bauzil : AOC Minervois/La Livinière

- Dolmen des Fées : AOC Minervois/La Livinière

Aujourd’hui, la société accompagne 2 nouveaux projets :
Les Vignes blanches de Sybil : AOC Faugères
La Truffière : AOC Minervois /La Livinière).

 

Terra Hominis : comment ça marche ?

Quel est le montant moyen d’une participation ?
L’achat d’un domaine nécessite de collecter entre 160 000 et 400 000€, ce qui représente une moyenne de 100 à 130 associés. Le prix d’une part est compris entre 1 300 et 2 500€ selon les projets (un associé détient en moyenne 2,2 parts). En contrepartie, chaque contributeur perçoit des dividendes. Ceux-ci sont versés en bouteilles. Chaque associé bénéficie également de tarifs avantageux pour l’achat des vins des domaines soutenus par Terra Hominis (entre 20 et 60% de remise) et reçoit régulièrement des nouvelles du vignoble dans lequel il a investi via une newsletter. Il est aussi convié aux journées portes ouvertes, fêtes ou balades vigneronnes organisées par les domaines. Au-delà de l’aspect financier, les associés entrent dans une démarche où l’argent prend du sens et où la qualité de la relation entre les associés et les vignerons est fondamentale. Aussi, il n’y a pas de plateforme anonyme pour recruter de nouveaux associés. C’est par un contact physique ou téléphonique que se noue toute nouvelle relation.

Existe-t-il un risque financier ?
Il n’existe aucun risque financier pour l’associé. Pour chaque domaine, une SCI* ou un GFA* est créé, ce qui permet de sécuriser l’investissement en séparant le foncier de l’exploitation viticole.Concrètement, tout associé est juridiquement propriétaire du vignoble et moralement détenteur des vignes, mais il n’est pas responsable financièrement, par exemple en cas d’intempéries. Un montage qui le protège à 100% et lui permet de revendre très vite en cas de difficultés personnelles.

Comment participe-t-on ?
Chaque personne intéressée peut se rendre sur le site et obtenir les informations sur la philosophie de Terra Hominis. Après un entretien avec le vigneron ou Ludovic Aventin, si la candidature est validée, un dossier de souscription lui est adressé.

*SCI : société civile immobilière
*GFA : groupement foncier agricole

Toutes informations via : http://terrahominis.com/

 

Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation