Connexion
/ Inscription
Mon espace

Immobilier : les inégalités hommes-femmes perdurent

BE - Culture & Société
ABONNÉS

Selon le sondage Harris Interactive pour A Vendre A Louer, 40% des Françaises se sont déjà senties discriminées au cours d’une recherche de logement. 

Les raisons qu’elles évoquent sont principalement liées à leur situation financière pour 33% ou professionnelle pour 20% : salaires bas, contrats précaires... Néanmoins, près d’1 femme sur 10 déclare s’être sentie discriminée en raison de son sexe. Ces discriminations concernent surtout 1/3 des Françaises qui vivent seules  aujourd’hui.

En couple, si les femmes sont moteurs des projets immobiliers et prennent plus naturellement les choses en mains lorsqu’il s’agit de contacter les agences, de consulter des annonces sur Internet, de faire des visites et de préparer les dossiers,  les hommes s’impliquent davantage sur les aspects financiers et emménagement.

Concernant la décision finale, les avis divergent : seuls 27% des hommes déclarent que le choix final est plutôt celui de leurs conjointes alors que 44% des femmes déclarent qu’elles sont plus décideuses que leurs conjoints. 68% des femmes jugent l’avis de leurs enfants comme très important dans le choix du logement

Une différence de 15% entre le budget d’un homme et d’une femme : Ces messieurs déclarent avoir une enveloppe de 244 807€ contre 213 701€ pour les femmes. 1 Français sur 2 estime qu’il est encore aujourd’hui plus difficile, pour une femme seule que pour un homme seul, d'accéder à la propriété. Raisons invoquées :
- écart de salaire pour 84%
- plus grande exposition à la précarité pour 51%
- méfiance des banques pour 44%.

Cette situation précaire pousse la grande majorité des femmes à souhaiter que l’Etat mette en place des mesures spécifiques pour les aider à accéder à la propriété.

www.avendrealouer.fr/presse/  -  www.solocalgroup.com

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation