Connexion
/ Inscription
Mon espace

Favoriser les levées de fonds transfrontaliers pour les CIF

ABONNÉS

La CNCIF a répondu à la consultation de la Commission Européenne portant sur l’union des marchés de capitaux, qui vise en grande partie à étudier les améliorations possibles en matière de financement des PME/ETI et start-up, au-delà du circuit bancaire traditionnel.

Dans ses attendus, la CNCIF plaide ainsi pour que les CIF puissent bénéficier d’un mandat de levée de fonds transfrontalier, jusqu’ici réservé aux sociétés de gestion et courtiers ; donc à supprimer la distorsion de concurrence entre les professionnels. Un ajustement qui permettrait également de mieux orienter l’épargne des ménages et d’augmenter la participation transfrontalière aux produits de gestion collective (OPCVM) et d’augmenter l’investissement des particuliers.

La Chambre préconise également une harmonisation des statuts réglementés encadrant le financement participatif qui diffèrent actuellement entre les pays membres de l’U.E. Ce nouveau mode de financement pourrait lui aussi, selon la CNCIF, bénéficier d’une libre prestation de services.

D’autre part, une réflexion sur la valorisation des PME et de leurs actifs immatériels appréhenderait mieux les problématiques liées au financement des structures.
 
Autre volet de la consultation, les investissements « verts » : la CNCIF émet un avis favorable, à la condition qu’ils puissent être assortis d’une normalisation (clauses environnementales, sociales, de gouvernance) et d’une transparence, par ailleurs également applicables aux émetteurs d’obligations « vertes ».

Enfin, la CNCIF recommande  à la Commission Européenne de prendre en compte la Directive MIF II qui pénalise fortement les CIF et leurs modèles économiques, entravant de ce fait, leur capacité à répondre au besoin de financement des PME/ETI. Mais aussi de ne plus alourdir la réglementation des professions financières.

Plus d’informations sur la Chambre Nationale des Conseillers en Investissements Financiers : http://www.cncif.org/

 

Soyez acteur de la finance responsable ! 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Un tiers des fonctions finance a fait l’expérience de la robotisation

La suite Office dans les années 90, le déploiement d'ERP au début des années 2000, puis la réorganisation massive avec appel à l'externalisation, ou encore à la mise en place de Centres de Services Partagés, la fonction Finance a fait l'objet, en effet, de vagues successives de transformations  En France, l'année 2018 a confirmé un intérêt fort du marché de la RPA (Robotic Process Automation) qui continue de se structurer avec des acteurs qui réussissent des levées de fonds record. Mais où en...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Ecofi Investissements se convertit au tout ISR

Tous les supports qui composent la gamme de fonds ouverts d'Ecofi Investissement sont aujourd'hui gérés avec les critères de sélection ESG de l'investissement responsable et de l'investissement durable.   Trois niveaux d'intensité Pionnier de la gestion ISR en France, Ecofi Investissements, filiale du Groupe Crédit Coopératif (lequel est constitué du Crédit Coopératif, banque de référence de l'économie sociale et solidaire depuis plus de 120 ans, et de BTP Banque, établissement dédié depuis...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Linxea propose une nouvelle gestion pilotée 100% ETF en partenariat avec Yomoni

Linxea étoffe son offre avec une nouvelle gestion pilotée 100% ETF et fonds indiciels. En partenariat avec Yomoni, société de gestion de portefeuille française 100% digitale, Linxea propose avec l'assureur Spirica, un mandat de gestion 100% ETF sur ses contrats d'assurance vie Linxea Spirit et de capitalisation Linxea Spirit Capitalisation. Les ETF un marché́ en pleine croissance 10% des clients Linxea ont déjà choisi des ETF comme supports en unités de compte au sein de leurs...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
L’Autorité des marchés financiers dévoile ses priorités pour 2019

A l'occasion de ses vœux à la presse, Robert Ophèle, le Président de l'AMF, a appelé à un sursaut en faveur d'une plus grande intégration européenne à l'approche du Brexit et des élections européennes, pour assurer une Union des marchés de capitaux forte et compétitive. Après une année 2018 décevante, la sortie programmée du Royaume-Uni et le rendez-vous des élections européennes au printemps 2019 constituent un tournant pour l'Union européenne. Résolue à s'engager pour une Europe à 27 forte,...