Connexion
/ Inscription
Mon espace

La philanthropie européenne ne connait pas la crise

BE - Culture & Société
ABONNÉS

La générosité s'exprime en Europe dans une multitude de contextes différents (héritages culturels, difficultés économiques, contexte fiscal, conception du rôle de l'individu et de la collectivité, structuration du secteur caritatif, etc.) et il existe autant de visages de la philanthropie européenne que de pays.

Réalisé par la Fondation de France en partenariat avec le Centre d'Etude et de Recherche sur la Philanthropie, le panorama de la philanthropie en Europe vise à contextualiser le rapport au don et à la philanthropie dans dix pays européens (Allemagne, Belgique, Espagne, France, Italie, Pays-Bas, Pologne, Royaume-Uni, Suède, Suisse).

Le secteur des fonds et fondations en pleine croissance
Le nombre de fondations est en très forte croissance depuis deux à trois décennies partout en Europe. Si certains pays ont une longue tradition philanthropique, le visage des fondations européennes est aujourd'hui jeune et dynamique, signe de la progression de la culture philanthropique et effet de l'évolution des cadres juridiques et fiscaux.

La générosité des particuliers évolue très différemment d'un pays à l'autre
La population des 10 pays européens interrogés compte 44,3% de donateurs pour un montant total de dons de 24,4 Mds€ (9 pays). Cette moyenne cache de forts écarts selon les pays : 85% de donateurs aux Pays-Bas, et seulement 19% en Espagne.

Solidarité internationale, action sociale et religion sont les causes prioritaires des Européens
Les principales causes soutenues dans les différents pays dessinent des conceptions différentes de la solidarité. En France, les solidarités nationales priment : les donateurs français, tout comme les espagnols, donnent avant tout pour leurs compatriotes les plus vulnérables (37% des dons). Pour les Allemands, les Belges et les Suisses, l'aide internationale et humanitaire est la priorité : 74% du total des dons allemands, 61% des dons belges, et 43% des dons suisses y sont consacrés. Aux Pays-Bas et au Royaume-Uni, c'est la religion qui est la première cause soutenue par la philanthropie individuelle.

L'incitation fiscale contribue à accroitre le montant des dons
Dans la plupart des pays où l'impôt est élevé, la part de la population donatrice est plus faible (France, Belgique, Italie). Quant aux avantages fiscaux (proposés dans l'ensemble des pays étudiés), leur incidence se situe davantage au niveau des montants versés que du choix de donner ou non.
En France et au Royaume-Uni, pays présentés comme ayant des systèmes fiscaux relativement plus incitatifs qu'ailleurs, le don moyen est le plus élevé d'Europe, alors que la proportion de la population donatrice reste moyenne. 


Eléments marquants par pays : 

Royaume-Uni : pays du don
Allemagne: pays des fondations
Pologne : exemple d'émergence philanthropique

Population donatrice et montants de la générosité des particuliers

- Europe : 44,3% de donateurs, total des dons rapporté au PIB : 0,2%
- USA : 95,4% de donateurs, total des dons rapporté au PIB : 1,5%

Accéder à l’intégralité du panorama de la philanthropie en Europe
http://www.fondationdefrance.org/Outils/Mediatheque/Etudes-de-l-Observatoire/Panorama-de-la-philanthropie-en-Europe

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
La nouvelle plateforme soClassiQ, un accès gratuit au répertoire de la musique classique et à l’opéra

Avec l'Intelligence Artificielle et la Data Science, soClassiQ met la musique classique à la portée du plus grand nombre et se positionne comme le site de référence en la matière. Après 2 ans de recherche et développement, la plateforme soClassiQ fait son entrée officielle dans le monde de la musique classique et de l'opéra. Grâce à la puissance de ses algorithmes et au travers d'une expérience utilisateur simple et épurée, soClassiQ donne accès :- à l'ensemble des œuvres du répertoire...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les soft skills, des compétences déterminantes au cours des premiers mois de collaboration

Une étude* menée par le cabinet international de recrutement spécialisé Robert Half auprès de directeurs généraux (DG) et de directeurs financiers (DAF) révèle que 76% d'entre eux admettent avoir embauché un collaborateur qui ne s'intégrait pas à l'équipe.* Enquête réalisée auprès de 305 DG et 200 DAF en décembre 2017 en France. Les raisons évoquées et les mesures jugées les plus efficaces Rejoindre une organisation implique d'emblée de mettre en avant un panel de compétences à la fois...

BE - Culture & Société
ABONNES
« Solutions solidaires », plateforme de fabrique des solidarités nouvelles

Lancé par le Conseil départemental de la Gironde et ses partenaires, Alternatives économiques, l'Avise, la Fondation Jean-Jaurès, Harmonie mutuelle, Terra Nova, Up et Usbek & Rica, « solutions solidaires » c'est : - Une plateforme pour animer un large débat autour des solidarités nouvelles, et organiser un foisonnement d'idées, expériences et initiatives afin d'inventer ensemble les protections de demain.- Un rendez-vous annuel pour croiser, comparer et projeter vers l'avenir ces idées et ces...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Bruno Colmant, Degroof Petercam

« Nous devons retrouver une économie solidaire et basée sur l'intérêt général » Débats télévisés, émissions de radio, couvertures de presse : le livre de dialogue entre Bruno Colmant, chef économiste de Degroot Petercam, et le prêtre Eric de Beukelaer, ancien proche collaborateur du cardinal Lustiger à Rome, fait un carton en Belgique (1). Il est vrai que leur conversation aborde des sujets qui nous concernent tous, au croisement de la morale et de l'économie. « Le capitalisme anglo-saxon...